Skip to content
L’Inde reprendra les vols internationaux réguliers à partir du 15 décembre au milieu des inquiétudes croissantes concernant la variante B.1.1.529 de Covid-19


Avant la période des fêtes, le ministère de l’Aviation civile a décidé d’autoriser la reprise des vols internationaux réguliers à partir du 15 décembre. Les vols internationaux réguliers ont été suspendus en Inde le 23 mars 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Cependant, des vols internationaux spéciaux de passagers sont opérés depuis juillet de l’année dernière dans le cadre d’accords de bulle d’air conclus avec environ 28 pays.

Le ministère de l’Aviation civile a déclaré : « La question de la reprise des services commerciaux internationaux réguliers de passagers à destination et en provenance de l’Inde a été examinée en consultation avec le ministère de l’Intérieur, le ministère des Affaires extérieures et le ministère de la Santé et du Bien-être familial et il a été a décidé que les services commerciaux internationaux réguliers de passagers à destination et en provenance de l’Inde pourraient reprendre à partir du 15 décembre 2021.

La décision de reprendre les vols internationaux a été prise en concertation avec le ministère de la Santé.

Cependant, des inquiétudes croissantes sont exprimées au sujet d’une nouvelle variante du coronavirus, la souche B.1.1.529, qui a été détectée pour la première fois en Afrique – Afrique du Sud et Botswana – et s’est maintenant propagée à Israël et à Hong Kong.

La variante COVID-19 fortement muté qui suscite des inquiétudes dans le monde entier. Appelée B.1.1.529, la variante du coronavirus semble se propager rapidement. Jusqu’à présent, 77 cas pleinement confirmés ont été détectés dans la province du Gauteng en Afrique du Sud, quatre au Botswana et un à Hong Kong. Tous les cas ont été directement liés à des voyages en provenance d’Afrique du Sud.

La variante COVID B.1.1.529 a été repérée pour la première fois dans les données de séquençage du génome du Botswana. Il a attiré l’attention des scientifiques car la variante a plus de 30 mutations sur la protéine de pointe, ce qui permet au virus d’ouvrir la porte des cellules de notre corps.

(Édité par : Jérôme Antoine)

Première publication: IST



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.