Skip to content
L’OM interdit de recrutement pour deux mercatos par la Fifa

 | Mises à jour de dernière minute

Derniers titres d’actualités abc Nouvelles

La Fifa a sanctionné l’OM dans le différend qui l’oppose au club anglais de Watford à propos du transfert de Pape Gueye.

Coup dur pour l’Olympique de Marseille. Le club marseillais a été lourdement sanctionné vendredi par la Fifa, qui a tranché dans le différend entre le club français et Watford concernant le recrutement du Sénégalais Pape Gueye en juillet 2020. Le milieu défensif a été suspendu quatre mois et le club marseillais devra verser des indemnités. de 2,5 millions d’euros à l’équipe britannique.

Mais l’inquiétude est d’autant plus grande pour les Olympiens que cette amende s’est accompagnée, selon L’Equipe, d’une interdiction de recruter pour les deux prochains mercato. Cette décision ne devrait prendre effet que l’été prochain, ce qui signifie que l’arrivée de Cédric Bakambu, libre de tout engagement après son aventure en Chine, ne devrait pas être menacée par ces mesures.

Confiant, l’OM va faire appel de la décision

Le quotidien précise que l’OM va faire appel de cette décision devant le Tribunal Arbitral du Sport. Ce sera du suspense et les dirigeants marseillais auraient affiché leur confiance dans l’issue de ce dossier qui pourrait toutefois assombrir les ambitions du club.

L’Olympique de Marseille ne sera pas le seul à passer devant le TAS. Watford, aurait également décidé de faire appel, estimant que le différend avec les dirigeants français n’est pas réglé. Pape Gueye avait résilié unilatéralement son pré-contrat signé avec Watford en avril 2019, invoquant un vice de forme. Il rejoint immédiatement l’OM. Ce renversement de situation avait entraîné un différend entre les deux parties.


Nouvelles d’aujourd’hui Nouvelles locales

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.