Skip to content
L’OMS cite des attaques sans précédent contre les établissements de santé ukrainiens

Citant des attaques sans précédent contre des établissements de santé, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré cette semaine qu’elle s’efforçait de reconstruire le système de santé ukrainien. Le système a subi d’importants dégâts depuis que la Russie a envahi le pays il y a six mois.

Au cours des six derniers mois, l’agence de santé des Nations Unies affirme avoir vérifié 173 attaques contre des installations médicales, qui ont fait près de 100 morts et 134 blessés.

Le représentant de l’OMS en Ukraine, Jarno Habicht, a déclaré aux journalistes cette semaine que les décès et les blessures continuent d’augmenter et continueront de le faire jusqu’à ce que la Russie mette fin à la guerre.

« Bien que ces attaques ne soient pas seulement une violation du droit international, elles constituent également un obstacle pour de nombreuses personnes qui ont besoin de soins alors que nous traversons la guerre », a-t-il déclaré. « Ainsi, ce ne sont pas seulement les fournitures et autres que nous devons soutenir, nous devons également nous assurer que les services sont disponibles. Mais aussi, les travailleurs de la santé courent un risque immédiat alors que nous traversons ces temps. »

Les Nations Unies affirment que la guerre a tué plus de 5 500 civils et blessé près de 8 000, dont près de 1 000 enfants. Selon l’UNICEF, environ cinq enfants en moyenne sont tués ou blessés chaque jour. L’agence pour l’enfance affirme que cela est dû à l’utilisation aveugle d’armes, souvent dans des zones très peuplées.

S’exprimant par liaison vidéo depuis un abri anti-aérien à Dnipro, dans le centre de l’Ukraine, Habicht a déclaré que de nombreuses personnes se déplaçaient et que beaucoup souffraient et avaient besoin de soins.

Il a déclaré que l’OMS accélère ses efforts pour atteindre et fournir une aide humanitaire à des millions de personnes à travers le pays. Dans le même temps, il a déclaré que l’OMS travaillait à la reconstruction du système de santé brisé de l’Ukraine en coordination avec les autorités nationales et locales.

« La reconstruction du système de santé doit faire partie de la reprise de tout le pays dans tous les secteurs », a-t-il déclaré. « Et c’est pourquoi nous nous concentrons actuellement à la fois sur la réponse humanitaire et sur la reprise, comme nous l’avons vu dans le secteur de la santé et d’autres secteurs. »

À ce jour, l’OMS a livré plus de 1 300 tonnes de fournitures médicales en Ukraine, notamment des médicaments contre le diabète, les troubles cardiovasculaires et d’autres maladies non transmissibles.

Habicht a déclaré qu’un soutien était également fourni pour la santé mentale, les traumatismes et les urgences. Il a également déclaré que des vaccins COVID-19 avaient été livrés à l’Ukraine ces dernières semaines à la lumière de l’augmentation du taux de mortalité due au virus à travers le pays.

voanews eurp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.