Skip to content
L’Opéra de Strasbourg attend depuis trente ans sa mise aux normes


L’Opéra National du Rhin, à Strasbourg. NSI&POUR

L’avenir de cet opéra aux influences européennes est sur le bureau des maires successifs depuis trente ans. Chacun remettant à demain ce qu’il aurait pu faire aujourd’hui.

Avec ses soies rouges haletantes, la box est plus que fanée. Il est minuscule, et ses deux chaises sont raides comme la justice. Dans cette alcôve, même les personnes de petite taille se sentent à l’étroit. On y accède par un petit couloir tortueux, après avoir accroché son manteau à des patères vissées le long du couloir – une originalité toute alsacienne. « Depuis trente ans, nous alertons sur l’état dégradé deOpéra national du Rhin et sur le manque de confort des spectateursexplique Alain Perroux, son directeur. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le bâtiment date du 19èmee siècle, et la dernière rénovation scénique date des Allemands en 1943. Ensuite, la ville a aidé à l’entretien, mais la réglementation et les décors ont évolué.

Du balcon, la directrice technique, Aude Albigès, montre tout ce qu’il faudrait lancer pour faire entrer ce théâtre italien dans l’ère des grandes scènes. « L’outil scénique est fait pour les ensembles de toiles qui ne sont plus…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.