Skip to content
Louis Meintjes maître de la 9ème étape, Remco Evenepoel en patron


Le grimpeur sud-africain Louis Meintjes a remporté dimanche en solitaire la neuvième étape du Tour d’Espagne au sommet de l’explosif Col des Praeres, où Remco Evenepoel (Quick-Step) a dominé la compétition pour conforter son maillot rouge.

Membre de l’échappée du jour composée de neuf coureurs, Meintjes a devancé d’une minute Simone Battistella (Astana) dans la montée finale des Praeres (première catégorie), courte mais très raide (4 km et des pentes jusqu’à 24%).

Septième du Tour de France en juillet, Meintjes remporte sa première victoire d’étape sur un grand tour et confirme son excellente saison.

C’est la quatrième fois en cinq jours de course qu’un membre de l’échappée parvient à résister au retour du peloton pour remporter une étape.

Le porteur du maillot rouge de leader Remco Evenepoel (Quick-Step), qui s’est démarqué de ses concurrents dans l’ultime montée, a terminé quatrième de l’étape, à 1 minute et 34 secondes du Sud-Africain.

Le « petit cannibale » améliore son avance au classement général avec désormais plus d’une minute d’avance sur son dauphin Enric Mas (Movistar), toujours l’un des seuls leaders à pouvoir le suivre dimanche, et 1 minute et 56 secondes sur le triple tenant du titre de l’épreuve Primoz Roglic (Jumbo).

A noter les abandons en début d’étape de l’Américain Sepp Kuss (Covid-19), lieutenant principal de Roglic en haute montagne, du coéquipier belge de Remco Evenepoel Pieter Serry (Covid-19), et du Néerlandais de la formation Bahrain Wout Poels (fièvre).

Après deux étapes de montagne épuisantes, le peloton aura droit à une journée de repos lundi, avant d’attaquer mardi un contre-la-montre individuel décisif entre Elche et Alicante.

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.