Skip to content
LPGA : Brooke M. Henderson « se sent comme Tiger »


La golfeuse canadienne Brooke M. Henderson sera au centre de l’attention lors du prochain événement de la LPGA, l’Omnium féminin CP, du jeudi au dimanche à Ottawa.

• Lisez aussi : LPGA : Un record et un titre pour Maya Stark

La meilleure représentante de la feuille d’érable au classement mondial, elle qui occupe la cinquième place, n’a pas attendu pour jouer son premier coup de la première ronde avant de recevoir ses premiers applaudissements de la foule. Même lors de ses rondes d’entraînement, de nombreux amateurs l’ont suivie.

« C’est cool de se sentir un peu comme Tiger [Woods] pour une fois », a-t-elle lancé au micro de TSN.

Bien qu’elle n’ait pas pris part à cet événement depuis quelques années, en raison de la pandémie qui a forcé l’annulation du tournoi, Henderson sait très bien ce qu’il faut pour gagner, elle qui a triomphé en 2018. Elle aborde d’ailleurs les compétitions sur Canadian sol un peu différemment.

« Il y a définitivement un équilibre à trouver entre en profiter et rester concentré, a admis le principal intéressé en conférence de presse ce mardi. J’ai encore du travail à faire et je ferai de mon mieux. En même temps, j’essaie de sourire un peu et de profiter de l’incroyable opportunité.

Henderson est sur un vrai petit nuage ces jours-ci, ayant même été annoncée comme l’une des athlètes qui aura son propre personnage jouable dans le prochain jeu vidéo de golf PGA Tour 2K23 Tiger Woods Edition. « En tant qu’athlète, vous rêvez d’être dans un jeu vidéo. C’est le summum. »

Un chandail des Sénateurs

Ancienne gardienne de but de hockey, Henderson a enfilé son uniforme pour la dernière fois à l’âge de 14 ans, maintenant 24 ans.

Elle continue cependant de patiner de temps en temps, après avoir enfilé une paire de patins pour la dernière fois sur un lac gelé en 2021.

L’espace d’une semaine, elle retrouvera un morceau de hockey sur le 17e trou du parcours Ottawa Hunt, où des planches identiques à celles du bord de la glace, dans des arénas, seront érigées. L’idée est née à l’Omnium canadien RBC, du côté de la PGA. Henderson a déjà choisi l’équipe qu’elle représentera lorsqu’elle franchira le tee box de ce trou.

« J’ai retiré mon pull de [Sénateurs d’Ottawa]. Je suis prêt, a expliqué Henderson. C’est une idée vraiment cool. C’est marrant. Cela vous permet de prendre quelque chose d’assez unique vu à l’Omnium canadien RBC et de l’apporter du côté féminin. En fait, j’ai joué un trou d’entraînement là-bas. [mardi] matin et les supporters tapaient fort sur les bandes. Ça va être très bruyant, mais ça me rappelle quand je jouais au hockey.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.