Skip to content
L’UE vise à suspendre les vols en provenance d’Afrique australe à cause de la nouvelle variante de Covid-19

Publié le:

L’UE vise à arrêter les voyages aériens en provenance de la région de l’Afrique australe dans un contexte d’inquiétude croissante concernant une nouvelle variante de Covid-19 détectée en Afrique du Sud, a déclaré vendredi la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Suivez les mises à jour en direct de FRANCE 24 pour tous les derniers développements.

10h15 heure de Paris

L’UE prévoit un «frein d’urgence pour arrêter les voyages aériens» en provenance d’Afrique australe

Dans une déclaration publiée sur Twitter vendredi, la chef de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré qu’elle « proposerait, en étroite coordination avec les États membres, d’activer le frein d’urgence pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région d’Afrique australe ».


Une nouvelle variante de coronavirus a été détectée en Afrique du Sud qui, selon les scientifiques, est préoccupante en raison de son nombre élevé de mutations et de sa propagation rapide chez les jeunes du Gauteng, la province la plus peuplée du pays.

La proposition intervient alors que le bloc de 27 pays lutte contre un pic massif de cas.

Le dernier pic frappe particulièrement l’UE, les gouvernements s’efforçant de resserrer les restrictions dans le but de contenir la propagation. La proposition d’interdiction de vol est intervenue à la suite d’une action similaire de la Grande-Bretagne jeudi.

La proposition de l’UE est intervenue un jour après que des scientifiques d’Afrique du Sud ont déclaré avoir détecté la nouvelle souche B.1.1.529 avec au moins 10 mutations, contre deux pour la variante Delta.

10h09 (heure de Paris)

Israël découvre un cas de nouvelle souche

Israël a identifié un cas de variante de Covid-19 avec un grand nombre de mutations détectées pour la première fois en Afrique du Sud, a annoncé vendredi le ministère de la Santé.

« La variante découverte dans les Etats d’Afrique australe a été identifiée en Israël », a indiqué le ministère, ajoutant qu’elle avait été enregistrée « chez une personne qui est revenue du Malawi ».

Deux autres cas ont été détectés chez des « personnes de retour de l’étranger », a-t-il précisé, précisant qu’elles avaient été placées en quarantaine.

Les trois personnes ont toutes été vaccinées, a précisé le ministère de la Santé, sans préciser le nombre de doses ni le type de vaccin.

9h38 heure de Paris

L’OMS se réunit vendredi pour désigner une nouvelle variante

L’Organisation mondiale de la santé convoque vendredi une réunion d’experts depuis Genève pour évaluer la nouvelle variante, a déclaré le porte-parole de l’OMS, Christian Lindmeier.

« L’OMS convoque une réunion (…) pour mieux comprendre le calendrier des études en cours et pour déterminer si cette variante doit être désignée comme variante d’intérêt ou variante préoccupante », a-t-il déclaré.

Près de 100 séquences de la variante ont été rapportées, et les premières analyses montrent qu’il a « un grand nombre de mutations » nécessitant une étude plus approfondie, a déclaré Lindmeier.

L’OMS n’a pour l’instant fait aucun commentaire sur les restrictions de voyage imposées par certaines autorités aux pays d’Afrique australe liées à la variante, a-t-il ajouté.



Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.