Skip to content
Lush quitte certains réseaux sociaux à cause de la santé mentale de ses clients


La marque britannique de cosmétiques Lush ferme les comptes de réseaux sociaux Facebook, Instagram, Tiktok et Snapshat à partir de vendredi pour protéger la « santé mentale » de ses clients, dont beaucoup sont des adolescentes.

Dans un communiqué lundi, Lush, connu pour ses boules de bain effervescentes et ses savons colorés, ajoute que ces comptes resteront désactivés dans les 48 pays où il opère jusqu’à ce que ces plateformes « agissent pour offrir un environnement plus sûr à leurs clients utilisateurs ».

Le groupe restera cependant présent sur Twitter et YouTube.

La lanceuse d’alerte américaine Frances Haugen, ingénieure en informatique qui a quitté Facebook en mai, a notamment dénoncé l’impact des réseaux sociaux sur les enfants et accusé ces plateformes d’alimenter la désinformation et la diffusion de contenus haineux.

Le groupe affirme avoir déjà envisagé par le passé de se retirer des réseaux sociaux mais a décidé de franchir le pas après les récentes révélations de « lanceurs d’alerte courageux, qui exposent clairement les dangers auxquels sont exposés les jeunes en raison des algorithmes actuels et des réglementations trop souples ».

« Quelque chose doit changer », insiste le groupe qui « espère que les plateformes introduiront de meilleures lignes directrices sur les bonnes pratiques et que des réglementations internationales seront votées », conclut le communiqué.

VOIR ÉGALEMENT …

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.