Skip to content
Malgré les offres : Ellicyane Paradis choisit de compléter sa formation à Saint-Hyacinthe


Jouer dans deux séries fortes comme « Anna et Arnaud » et « Audrey est de retour » aurait pu inciter Ellicyane Paradis à abandonner ses cours à l’école de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe. Lucide et bien entourée, la comédienne de 21 ans a préféré retourner sur le campus cet automne pour entamer la dernière année de sa formation.

« J’ai décidé de rester à l’école pour obtenir mon diplôme et élargir mes horizons, notamment dans le jeu », a-t-elle déclaré en entrevue avec l’Agence QMI.

« Ce fut un choix déchirant, car j’ai refusé certains projets alléchants cet été, mais cela m’a rassuré que si j’obtenais des offres maintenant, je pourrais recommencer à auditionner cet hiver. »

Elle a manqué quelques jours d’école pour le tournage de ces deux séries produites par Pixcom. Et contrairement à d’autres établissements qui obligent leurs étudiants à renoncer à tout projet durant leur formation – parler d’Amaryllis Tremblay qui a dû quitter « Six Degrés » après la première saison en raison d’un drame politique du Conservatoire d’art de Montréal –, Ellicyane, elle, a su se présenter sur les plateaux.

Dans « Anna et Arnaud », elle incarne Charlotte, la blonde d’Arnaud (Nico Racicot) lorsqu’il est victime d’une tentative de meurtre en pleine rue, qui, on s’en doute, le fait dévier de sa trajectoire.


Malgré les offres : Ellicyane Paradis choisit de compléter sa formation à Saint-Hyacinthe

« Charlotte aussi a été blessée. Elle accompagne Arnaud après tout ça, mais en même temps Arnaud recommence à retomber dans la drogue, et ce n’est pas ce qu’elle veut. C’est une fille ambitieuse, elle veut aller à l’université et elle veut une vie stable. Elle l’accompagnera dans le procès qui suivra l’incident car elle tient à lui, mais en même temps il y a une réticence aussi », a mentionné l’actrice.

Elle se sent choyée d’avoir travaillé avec Guylaine Tremblay, qui interprète Anna, la mère d’Arnaud, dans cette adaptation du roman « Anna et le vieil enfant » de Francine Ruel. « Toutes les scènes du procès, j’étais beaucoup avec Guylaine et Alexis Martin [le père d’Arnaud] qui m’a raconté plein d’anecdotes de tournée de théâtre entre les prises. Ils sont très généreux et c’était formidable de les voir travailler, de voir à quelle vitesse ils deviennent émotifs, à quel point ils écoutent.

La plus belle expérience de sa vie

Dans « Audrey est de retour », série originale de Club illico plébiscitée ici – cinq Gémeaux, dont celui de la meilleure comédie – et à l’étranger – deux prix au festival Cannesséries -, elle prête ses traits à la jeune Audrey. Elle a dû se raser les cheveux devant la caméra, ce qui lui a donné beaucoup de confiance pour la suite de l’aventure, a-t-elle souligné.

« Dès que j’ai commencé à couper, j’étais automatiquement en paix, c’était une expérience unique et ça m’a donné confiance pour la suite du tournage », a-t-elle déclaré, rappelant que le réalisateur Guillaume Lonergan s’était rasé la tête pour faire quelques tests avant. capturant la scène d’Ellicyane.

«  » Audrey est de retour « , c’est la plus belle expérience de ma vie, parce que j’ai tout découvert et j’ai beaucoup appris », a déclaré l’actrice, qui a aussi beaucoup observé en faisant de la figuration dès l’âge de 16 ans, notamment sur le tournage de la série jeunesse « The Academy ».

La série « Anna et Arnaud » est présentée tous les mardis à 20 h à TVA. Quant à « Audrey est de retour », la série est disponible sur Club illico et sera également présentée à Télé-Québec tous les jeudis, à 20 h, à compter du 29 septembre.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.