Nouvelles sportives

Match France-Pologne : l’histoire s’écrit (déjà) maintenant

[ad_1]

Kylian Mbappé, vendredi, à Doha, lors d’une séance d’entraînement en équipe de France. STÉPHANE MAHE/REUTERS

POUR ANALYSER – Opposés aux Polonais dimanche en 8e de finale de la Coupe du monde, les Bleus n’ont pas le droit à l’erreur.

Le tremplin ou le ravin. Un début d’ivresse ou de profonde tristesse. Le deal est clair et totalement binaire pour l’équipe de France avant de débuter « un nouveau concours », comme le répète Didier Deschamps depuis la fin du premier tour. Face à une Pologne (dimanche à 16 heures, TF1, beIN Sports) bien à leur portée et qui, sans son gardien (Wojciech Szczesny) ou son attaquant vedette (Robert Lewandowski), ne ressemblerait vraiment pas à grand-chose (1 victoire, 1 nul et 1 défaite en phase de poules, seulement 2 buts marqués), les champions en titre n’ont d’autre choix que de valider leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

Sans jouer les oiseaux de mauvais augure, une élimination, après l’échec de l’Euro, viendrait balayer le séduisant premier tour entrevu (oublions la défaite face à la Tunisie concédée par une équipe de France B) avec l’esquisse d’une équipe, les prémices d’un grand force collective et provoquerait surtout des turbulences…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page