Skip to content
Meghan Markle lance son podcast, Serena Williams première invitée


L’ancienne actrice américaine Meghan Markle, épouse du prince britannique Harry, a lancé mardi un podcast qui décortiquera les clichés sur les femmes, avec la superstar du tennis Serena Williams comme première invitée.

• Lisez aussi : Meghan Markle à Uvalde pour saluer la mémoire des victimes

Les 12 épisodes de ce podcast intitulé Archétypes — un nom qui évoque son fils Archie mais aussi l’organisation qu’elle a démarrée avec son mari, Archewell — seront des conversations « intimes et franches » entre la duchesse de Sussex et ses invités, selon la présentation de l’émission sur Spotify.

« Fou », « diva », « hystérique » : « Ce sont des mots qu’on entend beaucoup dans les médias, en ligne, dans les foyers (…). On va aller à la racine de ces mots et comprendre pourquoi ils continuent d’être utilisés » pour mieux les combattre, indique Meghan Markle, qui s’entretiendra également « avec des experts et des historiens » selon Spotify.

Dans le premier épisode, Meghan Markle et Serena Williams, qui sont amies et originaires de Los Angeles, parlent notamment d’ambition et du sens différent que peut prendre le mot lorsqu’il est appliqué à une femme, expliquent-elles.

« Je ne me souviens même pas avoir personnellement ressenti la connotation négative derrière le mot ambitieux jusqu’à ce que je commence à sortir avec mon mari », affirme Meghan Markle en référence au prince Harry, qui fait une brève apparition au début de l’émission.

« Et apparemment, l’ambition est terrible – pour une femme au moins, selon certains », poursuit-elle.

Serena Williams a annoncé sa prochaine retraite des tribunaux début août après 25 ans de carrière et 23 titres du Grand Chelem, affirmant vouloir « se concentrer sur (s) son rôle de maman » et ses « objectifs spirituels ».

Le duc et la duchesse de Sussex ont de leur côté claqué la porte de leur vie royale en Grande-Bretagne en 2020, s’installant en Californie où ils vivent désormais avec leurs deux enfants dans un quartier ultra-riche.

Ils ont noué plusieurs collaborations depuis leur arrivée aux États-Unis, notamment des partenariats lucratifs avec Netflix et Spotify.

Le prince Harry doit publier ses mémoires d’ici la fin de l’année.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.