Skip to content
Memphis entre sérieusement dans la danse pour Kevin Durant


L’hypothèse d’un tandem Ja Morant/ »KD » fait saliver les dirigeants de Memphis selon The Athletic.

Où jouera Kevin Durant au début de la saison 2022-23 ? Une question qui reste, pour le moment, sans réponse. On sait que la superstar de 33 ans a demandé à quitter Brooklyn, où il est sous contrat jusqu’en 2026 pour un total de 194 millions de dollars. Sauf que jusqu’à présent, les Nets attendent toujours de recevoir une offre à la hauteur de leurs attentes. Selon L’athlétisme , Memphis pense plus que jamais à recruter « KD ». S’ils ne sont pas décidés à inclure Jaren Jackson Jr. ou Desmond Bane dans un potentiel deal, les Grizzlies sont en revanche prêts à renoncer à leurs cinq premières rondes de repêchage disponibles dans les années à venir. Après l’échange de Rudy Gobert, avec cinq tours de repêchage concernés, c’est un minimum… D’ailleurs, le tweet de la star locale, Ja Morant, après la révélation des envies de Durant d’ailleurs, « l’argent facile(argent facile), laisse entendre que le double champion NBA serait plus que bienvenu dans le Tennessee…

Une chose est sûre : le duo Morant/Durant donnerait des sueurs froides au reste de la NBA. Surtout si Jackson, Bane, Dillon Brooks et autres Steven Adams restent à quai pour épauler les deux stars… Rappelons que les Grizzlies ont terminé deuxièmes de West la saison dernière, avec un bilan de 56 victoires et 26 défaites. Ils ont été écartés par les Warriors, futurs champions, en demi-finale de Conférence (2-4). En attendant, Brooklyn mène la charge et est en position de force avec le contrat de quatre ans de Durant. Memphis devra donc se montrer (très) convaincant, sachant que Toronto, Miami ou Boston sont en lice pour s’attacher les services d’un joueur qui valait 29,9 points, 7,4 rebonds et 6,4 passes de moyenne en 2021-22 (55 matchs) et qui tourne à 27,2 points, 7,1 rebonds et 4,3 passes décisives en carrière (939 matchs) après ses passages à Oklahoma City, Golden State et donc Brooklyn.

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.