Nouvelles sportives

Messi vs Modric, demi-finale des légendes et Ballons d’Or

[ad_1]

Doha (AFP) – La demi-finale entre l’Argentine et la Croatie au Qatar donnera lieu à un duel entre deux légendes qui disputent leur dernière Coupe du monde de football : Luka Modric et Lionel Messi.

Duel au sommet. Comme un conte des Mille et une nuits, Argentine-Croatie oppose, mardi 13 décembre, deux génies du football, Lionel Messi et Luka Modric, désireux d’aller au bout de leur histoire inachevée avec la Coupe du monde lors d’une première demi-finale. du Mondial-2022 qui a tout pour devenir mythique.

Au stade de Lusail, ce ne sera pas le 1001e nuit de Messi, mais bien le 1002e match de son immense carrière (790 buts), couronné de tous les trophées possibles… sauf le titre planétaire.

Le septuple Ballon d’Or, finaliste en 2014, retrouvera en route vers le Qatar une autre légende de ce jeu, lui-même Ballon d’Or (en 2018) et lui-même finaliste, il y a quatre ans : Modric.

Un jeu très difficile

Pour que le sésame de la finale de dimanche s’ouvre devant l’un, l’autre devra forcément passer à côté. Qui sortira de la lampe ? Lequel affrontera soit la France, soit le Maroc, opposés mercredi dans l’autre demi-finale ?

« Ce sera un match très difficile », a déclaré Messi. « La Croatie s’est montrée très bonne (…) et on a vu que, si on les laisse jouer, ils ont de très bons joueurs qui savent prendre le ballon, surtout au milieu de terrain ».

Coupe du monde 2022 : Argentine – Croatie © /AFP

L’Argentine joue à domicile sous le stade doré de Lusail, où elle dispute son quatrième match, portée par ses milliers de supporters, et où elle espère revenir dimanche pour la finale (16h00). Mais pour y parvenir, Messi, le N.10 de l’Albiceleste, doit dominer Modric, le N.10 des Vatreni.

Messi « a toujours été un gagnant et un homme fier », a déclaré lundi l’entraîneur Lionel Scaloni. « Quant à Modric, c’est un plaisir de le voir jouer. (…) Quand on aime le football, on est content de voir ces joueurs sur le terrain. »

Vengeance sur ses détracteurs

Entre ces deux géants qui culminent à 1,70 m, il y a eu de nombreuses rencontres torrides au fil de leurs carrières respectives, notamment les clasicos FC Barcelone-Real Madrid lorsque l’attaquant argentin du Paris SG portait encore le maillot blaugrana. . En Coupe du monde, lors de leur seule confrontation, la Croatie avait largement battu l’Argentine en phase de poules en 2018 (3-0).

Mais la fin de l’histoire reste à écrire.


L'équipe croate s'entraîne à Doha le 12 décembre 2022
L’équipe croate s’entraîne à Doha le 12 décembre 2022 © JACK GUEZ / AFP

L’échec de 2014 face à l’Allemagne (1-0 ap) a été vécu avec amertume par « Leo », sacré meilleur joueur d’un tournoi qui s’est si mal terminé pour lui. Le petit attaquant argentin avait même cru un temps être maudit en sélection, jusqu’à atteindre en 2021 la consécration d’un premier trophée majeur avec la Copa America.

Même déception en 2018 pour « Lukita », battu par la France en finale à Moscou (4-2) mais consolé quelques mois plus tard avec le Ballon d’Or. « Un sentiment indescriptible » pour le Croate, qui a toujours eu une petite revanche à prendre sur ses détracteurs.

« Il y a toujours beaucoup de scepticisme sur moi, sur mes qualités, mon style de jeu et mon physique », avait-il déclaré dans un entretien à l’AFP en 2020. « On a dit que j’étais trop faible pour atteindre le haut niveau, mais cette adversité ne me touche pas, elle me motive encore plus. »

Celui qui gagne…

A respectivement 35 et 37 ans, le vibrant gaucher argentin et le velouté droitier croate savent que c’est probablement leur dernière chance de consécration planétaire, et qu’une défaite mettrait fin à leur carrière en Coupe du monde… voire en sélection.

Mais quel que soit le vainqueur, l’histoire sera belle : soit Messi se donnera une chance d’égaler l’icône Diego Maradona, sacré en 1986, et offrira une troisième étoile à l’Argentine ; soit Modric aura une seconde opportunité d’amener un petit pays de moins de 4 millions d’habitants sur le toit du monde.


Lionel Messi s'entraîne avec l'équipe d'Argentine à Doha, le 12 décembre 2022
Lionel Messi s’entraîne avec l’équipe d’Argentine à Doha, le 12 décembre 2022 © JUAN MABROMATA / AFP

L’Argentine de Messi a son maître à jouer (4 buts, 2 passes décisives), son jeu intense et ses nombreux talents, d’Angel Di Maria, restauré, à Lautaro Martinez, pas très en verve.

La Croatie de Modric, parfaitement épaulée dans l’entrejeu par Marcelo Brozovic et Mateo Kovacic, avance avec « le meilleur milieu de terrain du monde », selon son entraîneur Zlatko Dalic, et une défense de fer incarnée par l’expérimenté Dejan Lovren, la révélation Josko Gvardiol et le incroyable gardien Dominik Livakovic.

Dans un tournoi ouvert aux surprises, très malin qui pourrait désigner un favori… et prédire quelle sera la morale de l’histoire.

Avec l’AFP

[ad_2]
France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page