Skip to content
MLB : Nate Fisher a enfin sa chance


Après avoir temporairement tourné la page de sa carrière de baseball pour travailler dans la finance en 2020, le lanceur Nate Fisher a vu l’action pour la première fois dans la ligue majeure de baseball dimanche.

• Lisez aussi : MLB : les Yankees évitent le balayage contre les Blue Jays

Fisher n’a pas abandonné un point, n’accordant qu’un seul coup sûr et deux passes gratuites en trois manches dans une victoire de 10-9 contre les Phillies à Philadelphie.

Fisher est retourné au baseball avec les affiliés des Seattle Mariners en 2021 avant de rejoindre l’organisation des Mets au cours de la dernière intersaison. Cette année au niveau AAA, il est allé 1-2 avec une MPM de 3,12 en 12 matchs, dont 10 départs.

Ce bon premier match de Fisher a aidé les Mets à se ressaisir défensivement pour remporter un match résolument offensif. La recrue a pris la relève de Jose Butto, qui disputait également son tout premier match en carrière. Ce dernier a accordé sept points, neuf coups sûrs et deux buts sur balles en seulement quatre manches.

Mark Canha a ensuite pris les choses en main avec deux circuits, pour un total de cinq points. Brandon Nimmo est venu mettre la touche finale en envoyant également un ballon dans les tribunes en neuvième manche. Il produit ainsi le 10e et dernier point de son équipe.

Dans la défaite, Jean Segura a claqué un long lancer en solo au huitième round au bâton. C’était le troisième circuit des favoris locaux après les deux circuits d’Alec Bohm, bon pour six points.

Les Rays rattrapent les Jays

Au Tropicana Field, les Rays de Tampa Bay ont profité d’une performance inspirée d’Harold Ramirez pour battre les Royals de Kansas City 3-2.

La victoire amène non seulement l’équipe de Floride deux matchs contre un, mais égalise également les Blue Jays de Toronto au classement en vertu d’un dossier de 65-55, le deuxième plus grand nombre d’équipes repêchées dans la ligue. ‘Américain.

Ramirez a frappé deux simples productifs dans ce duel où la défense était à l’honneur. Le releveur Shawn Armstrong (2-1) n’a eu besoin que de quatre retraits au bâton pour ajouter la victoire à son record.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.