Nouvelles sportives

Mondial-2022 : la Belgique pleure, le Maroc sourit

[ad_1]

A la une, vendredi 2 décembre : au Qatar, le Maroc et la Croatie se sont qualifiés pour les huitièmes de finale jeudi, tandis que la Belgique a été éliminée dans les poules. Ailleurs, l’inquiétude grandit en France face à d’éventuelles pénuries d’électricité et à Kyiv, déchirée par la guerre, la vie nocturne continue.

Le + : Recevez chaque matin la revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou tout autre mobile. Et aussi toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

Aurons-nous assez d’électricité cet hiver ? La presse française reste dubitative sur les mesures d’économie d’énergie préconisées par le gouvernement dans une circulaire adressée aux préfets. Le Figaro titre « La grande peur de janvier », en référence à d’éventuelles coupures d’électricité, pendant deux heures, en cas de pic de consommation. « Qui aurait pensé que la France nucléarisée du XXIe siècle serait plongée dans les ténèbres, faute d’énergie ? », demande l’éditorial, assez sévère sur les politiques énergétiques françaises menées depuis trente ans. De son côté, La Croix, rappelle que la France redevient importatrice nette d’électricité, ce qui n’était pas arrivé depuis 42 ans. L’électricité française proviendra en partie d’Allemagne où l’électricité est principalement produite par des centrales à charbon. Mauvaise nouvelle pour l’environnement.

« A Kyiv, la vie et la fête malgré tout », titre Le Parisien. Comment faire la fête quand on est jeune dans un pays en guerre ? « Sortir est une façon de résister. […] C’est notre liberté, notre mode de vie » explique Natalya, 24 ans. Mais combien de temps cela va-t-il durer ? Pour Alain Frachon, de Monde, la solution ne peut venir que de deux acteurs : l’Ukraine et la Russie. Sauf que les exigences des uns sont inacceptables pour les autres. D’où ce titre, « l’impossible négociation » et le risque d’avoir une guerre qui s’étire sur plusieurs mois.

Onde de choc au Qatar ! La Belgique et l’Allemagne sont éliminées au premier tour de la compétition. La Belgique Libre parle d’une nouvelle désillusion après cette énième élimination. Après 2014 et 2018, la Belgique ne parvient toujours pas à sauter le pas. Le soir, il y voit la fin d’un cycle pour cette génération dorée. D’autant que cette défaite sonne le glas de plusieurs joueurs cadres, notamment pour l’entraîneur, Roberto Martinez, qui a annoncé sa démission. « Katarstrophe », titre pour sa part le Morgenpost, après une nouvelle élimination en phase de groupes de la Mannschaft. En 2014, l’Allemagne a été sacrée championne du monde, notamment après une prestigieuse victoire contre le Brésil en demi-finale. Tout semble si loin maintenant.

Des sourires, il y en a, en revanche, au Maroc après la qualification des Lions de l’Atlas pour les 8es de finale. « Lions stratosphériques de l’Atlas », titre Aujourd’hui le Maroc. Prochain défi contre l’Espagne.

[ad_2]
France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page