Nouvelles du monde

Monkeypox change de nom — RT World News

[ad_1]

La maladie sera désormais appelée « mpox » pour éviter « un langage raciste et stigmatisant », a annoncé l’organisme de surveillance sanitaire des Nations Unies

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement dévoilé un nouveau nom pour le virus monkeypox, recommandant qu’il soit désormais appelé « mpox ». Les deux noms seront utilisés simultanément pendant un an avant l’élimination progressive du «monkeypox», a déclaré l’organisme de surveillance de la santé des Nations Unies.

Le nouveau nom a été décidé à la suite de consultations avec « spécialistes mondiaux » a déclaré l’OMS dans un communiqué. Le changement était nécessaire car « des propos racistes et stigmatisants en ligne, dans d’autres contextes et dans certaines communautés ont été observés et signalés » au milieu de l’épidémie mondiale de la maladie virale au début de cette année, a expliqué le chien de garde.

Le nouveau terme devrait progressivement remplacer l’ancien dans la Classification internationale des maladies (CIM), publiée et maintenue par l’OMS. « Habituellement, le processus de mise à jour de la CIM peut prendre plusieurs années. Dans ce cas, le processus a été accéléré, tout en suivant les étapes standard », Ça disait. Le terme ‘monkeypox’, cependant, restera consultable dans l’index « pour faire correspondre les informations historiques », a noté le chien de garde.


Le virus a été identifié pour la première fois chez des singes macaques à la fin des années 1950. Le monkeypox humain a reçu son nom dans les années 1970, bien avant que l’OMS ne publie son guide des «meilleures pratiques pour nommer les maladies», publié en 2015.

Selon ces meilleures pratiques, les nouveaux noms de maladies ne doivent en aucun cas être offensants et doivent être donnés « dans le but de minimiser l’impact négatif inutile des noms sur le commerce, les voyages, le tourisme ou le bien-être des animaux. »

Au cours des derniers mois, l’OMS aurait fait face à une pression croissante de la part de Washington sur le terme « monkeypox », l’administration du président américain Joe Biden ayant prétendument menacé une action unilatérale à moins que le chien de garde n’agisse rapidement. Les responsables américains ont affirmé que le nom monkeypox entrave les efforts de vaccination, en particulier chez les personnes de couleur.

La maladie est entrée sous les projecteurs mondiaux plus tôt cette année, après que des dizaines de milliers de cas ont été détectés en Amérique du Nord et en Europe. Bien qu’il ne s’agisse techniquement pas d’une infection sexuellement transmissible, elle se propage principalement par contact avec la peau et les muqueuses et touche massivement les hommes homosexuels.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page