Skip to content
Nationale ou américaine ?  Quand la « guerre des secteurs » nucléaire déchire la France

[ad_1]

A gauche : EDF a construit à Saint-Laurent-des-Eaux, dans le Loir-et-Cher, le dernier réacteur de technologie française, utilisant de l’uranium naturel. Le chantier a été achevé en 1969. A droite : De Gaulle, en 1967, avait voulu les UNGG. Or, les réacteurs de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, sont les premiers construits à partir de 1970 avec la technologie de l’américain Westinghouse, dont Framatome détient la licence. Dominique BERRETTY/GAMMA-RAPHO ; HO/PHOTOTHÈQUE EDF/AFP ; JohanSwanepoel/stock.adobe.com

DUELS ÉLECTRIQUES (4/5) – En 1969, Georges Pompidou enterre le rêve gaullien de la technologie 100% française de l’UNGG. Le parc nucléaire sera construit sur la base d’une licence américaine. Une victoire d’EDF face au CEA.

Plus de deux siècles après la première pile inventée par Volta, l’électricité est en passe de s’imposer comme l’énergie du XXIe siècle.esiècle. Mais chaque technologie, chaque mode de production, chaque usage est issu de batailles. De vrais duels dont l’issue a contribué à façonner notre avenir énergétique.

Dans les livres d’histoire et dans nos mémoires, le 5 mars 1974 est « LA » grande date du nucléaire français. Ce jour où le Conseil des ministres valide le plan Messmer : la construction, accélérée par le choc pétrolier, de six à sept réacteurs par an qui fera de la France le pays le plus nucléaire au monde.

Un autre conseil, restreint celui-ci, aura peut-être été encore plus décisif. Elle s’est tenue le 13 novembre 1969 à l’Élysée. « Fait exceptionnel »Georges Pompidou « a rédigé lui-même le compte rendu des décisions », raconte son conseiller Bernard Ésambert (1). Ce jour-là, le président de la République autorise EDF à lancer la construction de centrales à uranium enrichi. Décision technique ?…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.