Actualités françaises

neuf accusés du meurtre d’un physicien nucléaire

[ad_1]

La justice iranienne a inculpé neuf personnes de « la corruption sur terrepour l’assassinat d’un éminent physicien nucléaire, a annoncé mardi 6 décembre Massoud Setayeshi, le porte-parole de la justice.

Ils sont accusés dela corruption sur terre » et de « coopération avec Israël», des crimes passibles de la peine de mort, pour l’assassinat en novembre 2020 de Mohsen Fakhrizadeh, a-t-il dit.

L’Iran accuse Israël d’avoir ordonné l’attaque

« De nouvelles accusations ont été portées contre six autres accusés», a-t-il ajouté sans préciser lesquels. Mohsen Fakhrizadeh, qui avait fait l’objet de sanctions américaines pour son rôle dans le programme nucléaire iranien, a été tué près de Téhéran lors d’une attaque contre son convoi.

Le procureur de Téhéran, Ali Salehi, a annoncé que «15 personnes ont été mises en examenen l’occurrence, selon l’agence de presse Tasnim, sans les nommer. L’Iran a accusé Israël d’avoir commandité l’attentat, perpétré selon Téhéran au moyen, entre autres, d’une mitrailleuse contrôlée par satellite.

Israël n’a jamais réagi à ces accusations. En 2018, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté Fakhrizadeh comme le directeur d’un programme nucléaire militaire secret dont l’Iran a toujours nié l’existence.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page