Skip to content
NFL : Zach Wilson a peut-être perdu son emploi


L’entraîneur-chef des Jets de New York, Robert Saleh, n’était pas prêt à dire que Zach Wilson serait son quart partant pour le prochain match de son équipe.

• Lisez aussi : Ça ne s’annonce pas bien pour Kyle Pitts

• Lisez aussi : La « vitrine » de Nathan Rourke doit attendre

Lundi, les médias de la Big Apple ont demandé au pilote si le deuxième choix du repêchage de 2021 était toujours son homme.

«Je dois gérer tellement de choses en ce moment. Je vais regarder la vidéo et tout évaluer », a d’abord déclaré Saleh.

« Non, pas pour le moment. Je ne le ferai pas avant d’avoir terminé mon évaluation », a-t-il alors répondu lorsqu’on lui a demandé s’il était prêt à dire que Wilson serait son homme pour le duel de dimanche face aux Bears de Chicago.

La semaine dernière, les Jets ont été défaits 10-3 par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et l’attaque de New York n’avait que 103 verges. Wilson a terminé le concours avec neuf réussites en 22 tentatives pour 77 verges.

Après le match, le joueur de 23 ans a affirmé qu’il n’avait pas l’impression d’avoir laissé tomber sa défense. Wilson a également été critiqué par de nombreux analystes pour son manque de leadership après la défaite.

Le produit BYU a complété 55,6% des passes qu’il a tentées pour 1 279 verges et quatre touchés en sept matchs cette saison. Il a également eu cinq interceptions et est allé 4-2.

Wilson avait raté les trois premiers matchs de son équipe en 2022 après avoir subi une blessure lors du camp d’entraînement. En son absence, c’est le vétéran Joe Flacco qui travaillait derrière le centre des Jets. Le centre de 37 ans a réussi 58,7 % de ses passes pour 901 verges et cinq majeures en trois matchs, en plus d’avoir lancé trois vols.

L’organisation a également le quart-arrière Mike White dans sa liste. Ce dernier n’a porté l’uniforme que pour un seul match cette année et n’a pas vu le terrain.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.