Skip to content
Nigeria 3-1 Soudan : les Super Eagles en huitièmes de finale de la CAN après les buts de Samuel Chukwueze, Taiwo Awoniyi et Moses Simon
 | Nouvelles locales

Nouvelles d’aujourd’hui Titres d’aujourd’hui

S’appuyant sur leur impressionnante victoire sur Mohamed Salah et l’Egypte sept fois championne lors d’un match d’ouverture du Groupe D des poids lourds en milieu de semaine, les Super Eagles ont écarté une opposition limitée samedi soir grâce aux buts de Samuel Chukwueze, Taiwo Awoniyi et Moses Simon.

Walieldin Khedr Safour Daiyeen a fait sortir le Soudan de la marque lors de son premier tournoi AFCON depuis une décennie avec un penalty de consolation en seconde période après une faute d’Ola Aina.

Le résultat signifie que l’équipe d’Augustine Eguavoen rejoindra les hôtes du Cameroun en scellant une place dans les huitièmes de finale, avec leur dernier match de groupe à venir contre la Guinée-Bissau mercredi soir.

Inchangé par rapport à cette victoire 1-0 contre l’Egypte grâce au but de Kelechi Iheanacho en première mi-temps, le Nigeria – qui a remporté le dernier de ses trois titres de la CAN en Afrique du Sud en 2013 – était en tête après seulement trois minutes au Stade Roumde Adjia à Garoua.

Une longue remise en jeu d’Aina n’a pas été dégagée par la défense paniquée du Soudan et le ballon a finalement été renversé pour que l’ailier de Villarreal Chukwueze rentre à la maison.

Le Nigeria n’a pas manqué d’occasions de tirer parti de cet avantage avant la pause, mais n’a pu convertir qu’une seconde un peu bizarre sur le coup de la mi-temps.

Un coup franc de la droite a été lancé par le capitaine William Troost-Ekong et le ballon a ensuite été dévié sur la tête d’Awoniyi – qui n’en savait certainement pas grand-chose – avant de se tortiller sous l’étreinte du gardien soudanais Ali Abdallah Abu-Eshrein. .

Le Nigeria a de nouveau frappé juste après la pause pour mettre le match au lit, Simon ramenant le ballon après une attaque rapide et passant sous le gardien de but sous un angle aigu.

Le Soudan a réduit le déficit à 20 minutes de la fin alors que VAR est intervenu suite à la défense trop zélée d’Aina dans un corner, mais le premier but international senior de Walieldin Khedr Safour Daiyeen s’est avéré n’être qu’une consolation pour les champions de 1970.


Titres d’aujourd’hui Actualités d’aujourd’hui

Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.