Skip to content
Olaf Scholz plaide pour une prolongation et la fin du droit de veto

[ad_1]

La chancelière allemande a également déclaré son soutien au projet de communauté politique européenne porté par Emmanuel Macron.

Le chancelier allemand Olaf Scholz a « engagélundi 29 août à Prague pour soutenir un élargissement de l’Union européenne aux pays des Balkans, à l’Ukraine, à la Moldavie et à la Géorgie, en imaginant une UE comprenant « 30 ou 36 membres« .

« Là où l’unanimité est désormais requise (au sein de l’UE), le risque qu’un pays empêche tous les autres d’aller de l’avant avec son veto augmente avec chaque nouvel État membre.», a encore soutenu la chancelière allemande, «proposer de passer progressivement à la prise de décision à la majorité en matière de politique étrangère commune, mais aussi dans d’autres domaines, comme la politique fiscale« .

Olaf Scholz a également réaffirmé son soutien à la proposition du président français Emmanuel Macron de créer un « Communauté politique européenne » ce qui permettrait « un échange régulier au niveau politique » entre les dirigeants de l’UE et leurs « Partenaires européens ».

Au sein de ce nouveau forum, « nous aborderions une à deux fois par an les thèmes centraux qui concernent notre continent dans son ensemble : sécurité, énergie, climat ou encore connectivité »a soutenu la chancelière allemande dans un discours sur l’avenir de l’Europe prononcé à Prague.

VOIR ÉGALEMENT – Le président de la Commission européenne envoie un message de soutien à l’Ukraine

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.