Skip to content
Omniprésent Sylla et Keita, Transparent Dia

 | Meilleurs articles

Meilleures nouvelles Titres d’aujourd’hui

Un latéral gauche qui marche bien pour la Guinée, une attaque sénégalaise en berne… Retrouvez nos Tops et Flops de la rencontre entre le Sénégal et la Guinée (0-0).

Hauts

Sylla et Keita, une paire qui fonctionne
Capitaine et meilleur joueur de son équipe sur le papier, Naby Keita a pris ses responsabilités cet après-midi. Positionné au milieu gauche dans le 5-3-2 de son équipe, le joueur de Liverpool a ratissé beaucoup de ballons et a hérité du trophée d’homme d’honneur du match. Offensivement, il a pesé avec ses courses et son sens de la distribution, avec de beaux gestes comme son petit pont (65e). Son accord sur le latéral gauche avec Issiaga Sylla a mis la défense sénégalaise en difficulté. Le latéral toulousain a frappé sans relâche en première période, provoquant de nombreux corners, avant de décliner physiquement. Il lui manquait juste un peu plus de précision technique en tandem pour vraiment inquiéter le gardien adverse.

Dieng et Keita, gardiens décisifs
Si la rencontre a été médiocre techniquement et à l’occasion, les gardiens ont fait de bons arrêts quand ça comptait. En première période, c’est le gardien sénégalais, Seny Dieng, qui a brillé. Profitant des absences d’Édouard Mendy et d’Alfred Gomis, touchés par le Covid, celui programmé pour être le troisième gardien a sauvé sa famille devant Keita (18e), Sylla (27e) puis Guilavogui (31e). Au retour des vestiaires, c’est Aly Keita qui a brillé. Le gardien guinéen a été décisif devant Abdou Diallo (56e) sur une tête à bout portant. Il a ensuite connu un certain succès, avec un Diallo trop court sur corner (53e) et un Bouna Sarr imprécis (68e). Si les attaquants n’ont pas eu assez de production, ils le doivent aussi à deux très bons gardiens cet après-midi.

flops

L’attaque sénégalaise en berne
Avec 4 offensives, Aliou Cissé a accumulé ses talents pour percer la défense guinéenne à cinq. Au final, la ligne d’attaque des Lions de la Teranga n’a quasiment jamais réussi à mettre en danger le but adverse. Symboles de cet échec, Sadio Mané et Boulaye Dia ont créé très peu de différences. L’ailier de Liverpool a été saisi par la défense guinéenne, compacte et concentrée. Quant à l’ancien buteur rémois, il a vécu le match comme un fantôme. Peu ou pas servi par ses coéquipiers, il n’a jamais amélioré un ballon une fois sorti du marquage. Un match très frustrant pour l’attaquant, qui ne faisait que courir après le ballon sans jamais pouvoir s’en servir. Au final, les deux hommes censés porter l’attaque sénégalaise n’ont pas su transcender leur équipe.

Un match nul, encore une fois
Ce n’est pas avec cette rencontre que les buts moyens de cette CAN vont augmenter. C’est déjà le troisième 0-0 de la phase de groupes, alors qu’il y a eu 10 matchs gagnés par 1-0. Le spectacle n’est clairement pas là pour le moment et ce séduisant Sénégal-Guinée sur le papier en est une belle représentation. La pelouse, bombée par endroits, n’arrange pas l’attaque, ni les 35 degrés sous lesquels les 22 comédiens ont joué à Bafoussam. Les gardiens ont certes brillé, mais ce sont surtout les attaques qui sont restées silencieuses, sans automatismes apparents. Là encore, le manque de préparation des joueurs arrivés quelques jours avant leurs premières rencontres peut expliquer ce manque de performance.


Titres d’aujourd’hui Actualités d’aujourd’hui
lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.