Skip to content
où voir Maccabi Haïfa-PSG et cinq questions sur le match

[ad_1]

DÉCRYPTAGE – Tout ce qu’il faut savoir avant le deuxième match des Parisiens en C1, ce mercredi.

Où voir Maccabi Haïfa-PSG ?

Le Maccabi Haïfa et son ancien titi Dylan Batubinsika accueillent le PSG ce mercredi à 21 heures au stade Sammy-Ofer. Un match de la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue des champions à voir sur Canal+ et CMR Sports 1. Vous pouvez également suivre le match en direct commenté sur notre site avec Teddy Vadeevaloo.

Quels précédents entre les deux clubs ?

Le Maccabi Haïfa, un mauvais souvenir pour le PSG… Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1996 et finaliste l’année suivante, le club de la capitale a débuté sa carrière en C2 1998-99 face à Yossi Benayoun et compagnie. Nouvelle saison, nouvelle ère, après le départ de plusieurs figures comme Rai, Alain Roche, Paul Le Guen ou Vincent Guérin. Christian Wörns, Jay-Jay Okocha et autre Marco Simone devaient incarner ce nouveau PSG, sous la présidence de Charles Biétry et avec Alain Giresse sur le banc. Sauf qu’après un match nul 1-1 au Parc des Princes à l’aller, Benayoun ayant égalisé à la 86e minute, deux minutes après le penalty de Simone, les Rouge et Bleu se sont inclinés 3-2 en Terre Promise. Sortie de piste prématurée. Alors que Nicolas Ouédec et Okocha ont répondu aux buts d’Adoram Keisi et Alon Mizrahi, les locaux ont arraché la victoire et la qualification dans les arrêts de jeu, avec le deuxième but de Mizrahi. Cruel.

Une défaite contre Lens (0-1) et un nul à Lyon (1-1) plus tard, Giresse était débarqué. Seulement 12 matches sur le banc parisien pour l’ancien sociétaire du « Carré Magique ». Successeur de Michel Denisot, Biétry, lui, n’a pas passé l’année. A noter qu’au-delà de cette double confrontation, les clubs israéliens n’ont jamais réussi à Paris (1 victoire, 1 nul, 3 défaites en 5 matches). La défaite face à l’Hapoël Tel-Aviv (2-4), le 23 novembre 2006, vire même au drame avec la mort de Julien Quemener près de la porte de Saint-Cloud.

Pourquoi le PSG sera-t-il privé de ses Ultras ?

1 500 supporters parisiens prendront place dans les tribunes du stade Sammy-Ofer de Haïfa, dont 500 parisiens et 1 000 du contingent local. Lamentation « les conditions sécuritaires et liberticides mises en place par l’État israélien», le Collectif Ultras Paris ne fera cependant pas le déplacement. « Nous nous sommes toujours opposés aux restrictions qui portent atteinte à nos libertés lorsque nous voyageons. Dans ces conditions, nous sommes contraints de boycotter ce voyage face à ces restrictions excessives.», précise-t-on dans un communiqué. A noter que le club israélien interdit «accéder aux tribunes avec un maillot club rivaI ». Ceci ne s’applique pas au stand des visiteurs. « Notre maison, nos règles», glisse-t-on.

Quel accueil pour Ashraf Hakimi ?

Lui reprochant son soutien affiché à la cause palestinienne, avec notamment un tweet datant de mai 2021, le public du stade Bloomfield de Tel-Aviv a copieusement sifflé Achraf Hakimi à chaque ballon pris lors des deux dernières éditions du Trophée des Champions, l’année dernier et encore début juillet. A voir si les supporters du Maccabi réserveront le même traitement au Marocain, qui n’avait pas été particulièrement dérangé au vu de ses performances lors de ces deux rencontres. « On a parlé de ça, du fait qu’il devait rester concentré sur le jeu et c’est ce qu’il a fait. Sa performance était bonne», expliquait Mauricio Pochettino en 2021, après la défaite 0-1 face à Lille. Et d’ajouter :Il était très bon, que ce soit dans son comportement ou dans sa performance« . Bis répéter?

Qui pour suppléer à l’absence de Presnel Kimpembe ?

La tuile. Épargné par de gros pépins depuis le début de saison, le PSG est touché dans le secteur le moins fourni de son effectif, la défense. Blessé aux ischio-jambiers contre Brest (1-0) samedi dernier, Presnel Kimpembe est absent pour six semaines d’absence. Qui pour le remplacer aux côtés de Marquinhos et Sergio Ramos dans le trio défensif ? A priori, Danilo Pereira part à la faveur des pronostics. Le milieu de terrain portugais a également débuté les trois derniers matches de L1 à ce poste. Plus susceptible d’évoluer axe droit, Nordi Mukiele représente aussi une option, en complément du (très) jeune (17 ans) El Chadaille Bitshiabu. Une chose est sûre : les bons débuts du gaucher Abdou Diallo à Leipzig ont dû avoir un goût amer depuis Paris… Le staff parisien regrettera surtout la non-arrivée de Milan Skriniar, retenu par l’Inter. A priori, Christophe Galtier n’a en aucun cas l’intention de revenir à une défense à quatre. Pas pour le moment, même si rien n’est interdit à l’avenir. A noter que Keylor Navas et Renato Sanches sont également absents.

Quelle dynamique pour les deux équipes ?

Vainqueur de la Juventus (2-1) lors de la 1re journée de C1, le PSG est un peu moins souverain que ces dernières semaines, à l’image de son succès poussif face à Brest (1-0) samedi dernier, en L1. Les joueurs de Christophe Galtier ont pourtant un bilan de neuf victoires et un nul toutes compétitions confondues en 2022-23, dont un 4-0 en Trophée des champions face à Nantes, sans avoir connu les affres de la défaite. Il n’y a pas de feu au lac. D’autant que le « MNM » continue de briller… Leaders de leur championnat avec quatre victoires en quatre matches, dont un succès 3-1 face à Sekzia Ness Ziona le week-end dernier, les doubles champions d’Israël ont écarté l’Olympiakos (1-1, 4-0) , Apollon Limassol (4-0, 0-2) et l’Etoile Rouge de Belgrade (3-2, 2-2) pour monter dans les groupes de C1, avant de s’incliner devant Benfica (2-0) sur la première levée. Haïfa s’est également incliné en Supercoupe face à l’Hapoel Beer Sheva (1-1, 4-5tabs).

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.