Skip to content
Pierre Brassard dans l’émission Bilan et corrigé : « c’est un cirque débile, j’adore ça ! »


« Je ne vais pas faire la moitié du chemin, je me lance ! », affirme Pierre Brassard qui, pour la toute première fois, fait partie de la diffusion de l’émission de fin d’année Revue et corrigé. Présenté sur les planches du Théâtre du Rideau Vert du mardi soir jusqu’au 7 janvier, ce spectacle est aussi une première expérience de travail avec la grande Denise Filiatrault pour l’humoriste qui cumule 35 ans de carrière.

« Je m’attendais à ce que ce soit entraînant, mais pas à ce point, explique Pierre Brassard entre deux répétitions du spectacle 20220 revu et corrigé. C’est de l’art vivant, ce n’est pas un sketch télévisé. C’est beaucoup de travail. Nous pratiquons actuellement tous les mécanismes de changement de costume dans les coulisses. C’est un cirque stupide, j’adore ça ! »

C’est la première fois que l’humoriste et acteur de 56 ans prend part à cette émission en tant que participant. Parce que ce spectacle, il l’a vu plusieurs fois en tant que spectateur. Heureusement, il peut bénéficier de l’expérience de l’humoriste Marc St-Martin, qui fait partie de l’émission depuis 17 ans.

« Vivre une vraie première sur scène, c’est la première fois, se réjouit le membre du regretté groupe de comédie Les Bleu Poudre qui était très populaire dans les années 90. C’est aussi très différent d’un Bye Bye, parce que c’est du live, c’est de l’art vivant. , si l’un s’embrouille, l’autre essaiera de le sauver. »


Pierre Brassard dans l’émission Bilan et corrigé : « c’est un cirque débile, j’adore ça ! »

Photo courtoisie, François Laplante

Le chroniqueur de La journée (est encore jeune) (il est là le vendredi à 13h), décrit le projet revu et corrigé comme un beau défi, un faire la fête et une expérience qui le fait se sentir vivant. Il se réjouit aussi d’avoir accepté « assez rapidement » l’invitation du théâtre, après n’avoir pris qu’un instant pour y réfléchir. La chanteuse et comédienne Véronique Claveau – qui a souvent participé à ce spectacle et avec qui il a joué dans Bye Bye – lui a également parlé de l’imposant et long processus de création derrière ce projet.

« J’ai plongé dedans et j’ai réalisé que j’aimais le travail d’équipe et la camaraderie qui s’en dégage », raconte l’artiste, qui partage la scène avec Monika Pilon, Marie-Ève ​​Sansfaçon, Benoit Paquette et Marc St-Martin. Je ventile assez facilement mon état. J’écoute les camarades aussi et je me rends compte que ça détend les autres. Puis, avoir la chance de côtoyer Denise Filiatrault (la directrice artistique), je peux marquer ça dans ma carrière. je voyage beaucoup ! »

L’humoriste aux commandes de Pouvez-vous répéter la question à la radio de Radio-Canada loue également le travail colossal des équipes derrière le rideau, tant en costumes qu’en habilleurs, perruques, technique et accessoires.

Autres projets

On verra Pierre Brassard à l’hiver 2023 co-animer le magazine documentaire Autonome à Télé-Québec avec Simon Boulerice et Rose-Aimée T. Morin. « Sans même avoir les compétences de base, ils prennent le chemin d’un savoir-faire responsable », lit-on dans la description de l’émission. Sa quête ? Apprenez à cuisiner de la manière la plus basique, éco-responsable et indépendante en compagnie d’un expert.

« Ce n’est pas une co-animation qui parle à la caméra, plutôt les étapes et les épreuves que l’on surmonte dans un chalet qui est un lieu de référence et d’expérimentation devant une caméra qui a un œil documentaire », précise Pierre Brassard.

  • Le spectacle 2022 revu et corrigé mis en scène par Natalie Lecompte est présenté au Théâtre du Rideau Vert jusqu’au 7 janvier. Des billets : https://www.rideauvert.qc.ca



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.