Skip to content
Plus de 6 500 civils sont morts depuis le début de la guerre en Ukraine


Des civils ukrainiens qui ont perdu la vie lors de l’invasion russe sont enterrés dans le cimetière d’Irpin, en Ukraine, le 18 avril. (Metin Aktas/Anadolu Agency/Getty Images)

Au moins 6 595 civils ukrainiens ont été tués et 10 189 blessés depuis que la Russie a envahi le pays en février, selon le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH).

Parmi les personnes tuées figuraient au moins 415 enfants, 2 575 hommes, 1 767 femmes et 1 838 autres adultes dont le sexe n’a pas encore été identifié, selon les données publiées lundi.

De nombreuses victimes civiles se sont produites dans les régions de Donetsk et Louhansk dans le Donbass, une région orientale au cœur de la guerre qui a connu les combats les plus intenses ces derniers mois.

Le rapport du HCDH indique que 3 939 civils ont été tués et 5 338 autres blessés à Donetsk et Louhansk, dont 449 dans le territoire sous contrôle russe.

La commission a déclaré que les chiffres réels sont « considérablement plus élevés » en raison d’un manque d’informations ou d’informations tardives dans les zones où le conflit s’est intensifié, notamment dans des villes telles que Marioupol, Izium, Lysychansk, Popasna et Severodonetsk.

La plupart des victimes enregistrées sont le résultat d’armes explosives avec des effets étendus tels que des bombardements d’artillerie lourde, des systèmes de lance-roquettes multiples, des missiles et des frappes aériennes, ajoute le rapport.

Cnn all En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.