Skip to content
pour les Insoumis, une victoire qui peine à dissiper le malaise de l’affaire Quatennens


Le député LFI Adrien Quatennens, à l’Assemblée nationale, le 3 août. ALAIN JOCARD/AFP

DÉCRYPTAGE – Les nouvelles accusations contre le député LFI du Nord inquiètent la gauche.

Jeudi soir, si les députés Insoumis pouvaient être fiers de l’adoption de leur projet de loi sur la constitutionnalisation de l’avortement, cette victoire n’a pas caché un profond désordre dans leur mouvement. Mercredi, de nouvelles révélations de violences conjugales ont en effet été avancées par l’épouse d’Adrien Quatennens, en voie de séparation. « Depuis plusieurs années je subis ses colères, ses crises, ses violences physiques et morales. Au cours des dernières années, j’ai voulu divorcer trois fois, à chaque fois sous la pression, j’ai reculé.« , elle a écrit. Ajouter: « Il m’est désagréable que mon mari minimise publiquement les faits en jetant le discrédit sur ma personne.Quatennens ne reconnaît qu’une gifle, lancée dans un contexte d’agression mutuelle.

Ce communiqué a provoqué une onde de choc dont les effets sont encore difficilement mesurables dans le mouvement tant le député LFI du Nord est proche de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.