actualité économiqueEntreprise

pourquoi la France doit introduire une dose de capitalisation

[ad_1]

Mathias Cormann, secrétaire général de l’OCDE, (ici mardi 29 novembre) explique notamment que la capitalisation permet de mobiliser des sommes considérables servant à financer la transition énergétique. MICHELE TANTUSSI/REUTERS

DÉCRYPTAGE – Dans un rapport, l’OCDE promeut ces régimes de retraite croissants et résistants à la crise.

Face au vieillissement de la population et à l’allongement de la vie, les systèmes de retraite par capitalisation – où les actifs épargnent via des fonds de pension pour financer leur future retraite – offrent de nombreux avantages, plaide l’OCDE dans son rapport 2023 sur les retraites, publié jeudi.

En France, qui a opté pour un système par répartition – où les actifs cotisent pour payer les pensions des retraités actuels – la capitalisation reste sous-développée. Seuls les fonctionnaires en bénéficient, avec le régime complémentaire de la fonction publique (RAFP). Grâce à ce dispositif, opérationnel depuis le 1er janvier 2005, près de 4,5 millions d’agents épargnent pour une retraite complémentaire.

Les pharmaciens bénéficient également d’un régime à la fois par répartition et par capitalisation dont la part représente désormais 50 % des pensions versées aux pharmaciens retraités.

De nombreux avantages

Si Emmanuel Macron avait évoqué en 2017 la mise en place de « Caisses de retraite françaises »le sujet reste…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà inscrit? Connexion

[ad_2]

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page