Skip to content
Pourquoi la France ne devrait pas enfin tomber en panne d’essence cet hiver


DÉCRYPTAGE – Les autorités ne sont pas inquiètes pour cette année, mais l’hiver prochain s’annonce bien plus compliqué.

Malgré la quasi-disparition du gaz russe en Europe, la France semble entrer sans crainte à l’arrivée de l’hiver. Jeudi matin encore, la présidente de la Commission de régulation de l’énergie, Emmanuelle Wargon, l’a répété : « nous ne sommes pas inquiets pour le gaz » cet hiver. Que s’est-il passé depuis les déclarations inquiètes du printemps dernier et même de septembre pour expliquer ce retour au calme ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Vendredi noir

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.