Skip to content
Prat champion d’Europe des super-welters


Le Français Milan Prat est devenu champion d’Europe des super-welters UER (titre vacant) samedi soir au Cannet (Alpes-Maritimes), en battant le Néerlandais Stephen Danyo par arrêt de l’arbitre au 2e tour.

Après un round d’observation, Prat, l’un des grands espoirs de la boxe française, a malmené Danyo dès le second round, l’envoyant deux fois au tapis. La seconde fois, l’arbitre en compta huit et arrêta les charges, jugeant que le boxeur néerlandais n’était pas en état de reprendre le combat.

Prat, 23 ans, a été champion de l’Union européenne dans la même catégorie, faisant de lui un challenger pour l’UER, au niveau supérieur. Son palmarès est désormais de 18 victoires dont 15 avant la limite.

Quelques minutes plus tôt, Sofiane Oumiha, champion olympique des poids légers à Rio en 2016, avait facilement remporté son troisième combat professionnel, en super-légers, contre le Colombien Victor Julio.

Oumiha, 27 ans, s’est également imposée par KO au deuxième round d’un combat prévu en six rounds. Il reste invaincu chez les pros et vise dans le même temps une qualification pour les Jeux de Paris en 2024.

Dans sa carrière amateur, Oumiha a notamment été deux fois champion du monde des poids légers, en 2017 à Hambourg et en 2021 à Belgrade.

Au programme de cette soirée à La Palestre, le champion du monde des mi-lourds WBA, le Franco-Arménien Arsen Goulamirian, 35 ans (26 victoires dont 18 avant la limite), devait affronter le Russe Aleskei Egorov, 31 ans (11 victoires, dont 7 avant la limite).

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.