Skip to content
Près de 100 morts dans des règlements de comptes en 2021


Les règlements de comptes ont fait 94 morts depuis le début de l’année en France, un chiffre stable par rapport à 2020, a indiqué le chef de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) lundi 6 décembre.

Depuis le début de l’année, 94 personnes ont été tuées dans 68 campements »mafia« Dont plus d’un quart à Marseille, très touché ces derniers mois, avec 17 morts, selon le responsable de l’OCLCO interrogé sur RTL, des chiffres qu’il a confirmés à l’AFP.Les règlements de compte sont des phénomènes cycliques car ils s’expliquent par les déséquilibres entre les forces opposées qui peuvent être dus à plusieurs facteurs», explique Yann Sourisseau, directeur d’OCLCO.

90 % des règlements de comptes liés au trafic de drogue

Selon lui, le « le premier facteur est le meurtre de certains« Trafiquants, le second est le »montée d’un nouveau groupe criminel qui tentera de prendre le pouvoir« Sur un territoire »,parfois c’est l’incarcération d’une équipe de malfaiteurs qui va créer un vide » et « d’autres groupes essaieront de s’établir et essaieront de se faire la guerre« .

Parfois, « plusieurs groupes criminels tenteront de s’allier pour en supprimer un autre » Où « en libérant certains groupes criminels, ils veulent reprendre leur territoire et leurs activités professionnelles et criminelles et ils le font par la force», a ajouté Yann Sourisseau, qui précise qu’aujourd’hui 90 % des implantations sont liées au trafic de drogue. « Depuis une vingtaine d’années, le trafic de drogue est devenu la principale source de profit des groupes criminels » et « la concurrence fait rage et c’est pourquoi on assiste à des règlements de comptes», souligne le responsable de l’OCLCO, qui enregistre «40% taux d’élucidation»Des sondages dans ce domaine.

« Il y a des personnalités en France particulièrement investies dans le trafic de drogue, qui peuvent gagner des millions d’euros rapidement», a-t-il également affirmé. En octobre, le baron de la drogue français Sofiane Hambli, en cavale depuis plusieurs mois, a été arrêté au Maroc, et Moufide Bouchibi, un ancien ami proche de Sofiane Hambli, a été arrêté à Dubaï en mars. Depuis vendredi, des suspects de trafiquant international de cocaïne, Joël Soudron a été l’homme le plus recherché de France en raison des soupçons qui pèsent sur lui dans l’organisation d’un vaste trafic de cocaïne entre les Antilles et la métropole.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.