Skip to content
produits financiers alternatifs toujours demandés


103019777/ArtBackground – stock.adobe.com

Fin septembre, cette institution financière atypique a levé plus de capitaux en 2022 qu’en 2021, même si le contexte de marché a radicalement changé. Cela crédibilise ses ambitions à moyen terme.

La Bourse n’a pas été tendre avec nombre de sociétés d’investissement cotées comme Eurazeo ou, en Belgique, GIMV, deux spécialistes de capital-investissement dont les titres ont perdu environ 20 % de leur valeur depuis le début de l’année. De son côté, l’action Tikehau Capital reste dans la zone des 24 € et progresse dans le même temps de plus de 5 %.

Il faut dire que les produits financiers de ce spécialiste de l’investissement alternatif (dette privée, capital-investissement, immobilier, actifs cotés) restent très demandés. Pour preuve, la collecte nette de son activité de gestion d’actifs : en moyenne, elle était montée à 4,2 milliards d’euros par an entre 2018 et 2020, avant de grimper à 6,4 milliards en 2021 – dont plus de 40 % sur le seul 4e trimestre.

Une levée de fonds toujours soutenue

La base de comparaison était donc défavorable. Pourtant en 2022, les chiffres restent flatteurs : après 1,5 milliard d’euros collectés au 1er trimestre puis 3,2 milliards fin juin, le groupe avait collecté 4,3 milliards d’euros nets fin septembre…

Cet article est réservé aux abonnés bourse et investissements. Il vous reste 56% à découvrir.

Le meilleur des conseils boursiers : seulement 0,99 €

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.