Skip to content
Qatar 2022 : « On va pulvériser la Croatie » – John Herdman


Doha, Qatar | John Herdman n’a pas dit son dernier mot. En fait, cela ne fait que commencer. L’entraîneur du Canada a même été très clair sur son plan pour le prochain match.

• Lisez aussi : Qatar 2022 : pas de maître dans les futurs adversaires du Canada

• Lisez aussi : Qatar 2022 : le Canada s’incline 1-0 face à la Belgique

• Lisez aussi : Qatar 2022 : à Doha pour leurs gars

« J’ai dit aux gars qu’ils appartenaient ici [au Mondial] et que nous allons pulvériser la Croatie [dimanche], C’est si simple. C’est notre prochaine mission », a-t-il déclaré après la défaite 1-0 contre la Belgique mercredi.

Cela ne pourrait pas être plus clair. Et Alphonso Davies, qui a raté un penalty mercredi, est tout aussi déterminé.

« Nous nous battrons jusqu’au bout », a-t-il insisté, devant les caméras de télévision.

Impressionné

Dans les jours qui ont précédé le choc, l’entraîneur belge Roberto Martinez a jeté beaucoup de fleurs au Canada.

C’était probablement par politesse, mais après la performance de mercredi des gars en blanc et rouge, il semblait vraiment impressionné.

« Le Canada a beaucoup de vitesse et nous aurions dû être meilleurs. Notre expérience et la qualité de notre gardien nous ont permis de gagner, a-t-il analysé.

« Le Canada était meilleur que nous, mais au bout du compte, gagner est plus important que bien jouer. Il faut être réaliste : contre une équipe plus grosse, on aurait perdu ce match », a poursuivi Martinez.

Pas terminé

Les choses se compliquent pour le Canada, qui doit pratiquement remporter ses deux prochains duels s’il veut poursuivre sa route en huitièmes de finale.

« La phase de groupes est loin d’être terminée si l’on tient compte du résultat entre la Croatie et le Maroc [0 à 0] Herdman a insisté.

Il a puisé dans son expérience avec l’équipe nationale féminine pour tenter de relativiser et rassurer tout le monde.

« Nous avons une autre chance. J’ai perdu mon premier match à Londres en 2012 et quelques jours plus tard, nous avons remporté notre première médaille olympique depuis 1936.

« Nous avons fait une belle performance et nous aurions dû marquer les trois points. Je suis fier de cette performance, nous avons rendu nos fans fiers et nous avons montré que nous appartenons ici. »

meilleur sort

L’arrière central Steven Vitoria pense que l’équipe aurait dû avoir un meilleur sort que la défaite après la nuit qu’elle a eue.

« Il est juste de dire que nous méritions mieux. Nous sommes sur la bonne voie. Si nous continuons à jouer comme ça, nous serons proches de la victoire. Mais nous ne voulons pas bien jouer et perdre, nous voulons bien jouer et gagner. »

Vitoria concède que le but de la Belgique a été difficile à digérer, car il est venu contre le cours du jeu et en fin de mi-temps.

« C’est dur à encaisser, mais on sait qu’à ce niveau, il faut tenter sa chance car on va leur laisser une demi-chance et ils vont en profiter. C’était un bon ballon, notre ligne défensive était haute et ils en ont profité. »

A ses yeux, il ne faut pas s’inquiéter du manque de finition des Canadiens. Vitoria pense que lui et ses coéquipiers doivent continuer à fournir le même type d’effort offensif.

« L’important est de créer des occasions contre une équipe de classe mondiale. En continuant à pousser, cela viendra naturellement. »



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.