Nouvelles sportives

quand un journaliste marocain rend un vibrant hommage à sa famille en conférence de presse

[ad_1]

SCAN SPORT – Yassine Bounou et Walid Regragui ont eu la surprise de recevoir de très chaleureuses félicitations après le succès du Maroc face à l’Espagne en huitièmes de finale.

Les conférences de presse d’après-match, où se présentent les entraîneurs des deux équipes et le joueur élu homme du match, peuvent parfois être le théâtre de moments délicieusement décalés, ou tout simplement chargés d’émotions. Comme ce fut le cas mardi soir après la qualification historique du Maroc pour les quarts de finale de la Coupe du monde après son succès face à l’Espagne aux tirs au but (0-0, 3 succès à 0).

Présents devant la presse, le gardien marocain Yassine Bounou, auteur de trois arrêts lors de la séance de penalty décisive, et son entraîneur Walid Regragui ont ainsi eu le droit à un moment fort et touchant, lorsqu’un journaliste de leur pays a pris la parole pour ne rien demander. leur poser une question sur leur performance, mais simplement pour les remercier, les féliciter et leur rappeler, le cas échéant, qu’ils venaient d’écrire »l’histoire du marocavec ce diplôme. Même sans voir son visage, il était alors aisé d’imaginer son émotion puisqu’il évoquait lui-même « les larmesqui montait dans ses yeux. En réponse, eux aussi très touchés, Bounou et Regragui ont applaudi et remercié à leur tour le journaliste.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page