Entreprise

Que faire si vous devez renouveler votre prêt hypothécaire

[ad_1]

Bien que nous ayons été avertis pendant un certain temps que cela était imminent, nous sommes toujours surpris lorsque cela se produit.

On ne parle pas ici de la première grosse chute de neige, mais du taux d’intérêt hypothécaire.

Un quart de point par ci, un quart de point par là, on a réussi. Mais maintenant, dans un effort pour freiner l’inflation, la Banque du Canada n’a pas hésité à hausser à plusieurs reprises son taux directeur.

Aperçu de la situation

La situation est catastrophique pour beaucoup. La Banque du Canada affirme qu’environ la moitié des prêts hypothécaires à taux variable et à paiement fixe sont durement touchés. Beaucoup ne sont plus en mesure de payer non seulement la partie capital de leur mensualité, mais également la partie intérêt.

Résultat : Les durées d’amortissement augmentent automatiquement. Les banques canadiennes n’ont jamais eu autant de prêts hypothécaires avec des périodes d’amortissement de plus de 30 ans.

Opérations à effectuer

Alors, vous devez renouveler votre hypothèque, mais que faire ?

Ne paniquez pas, restez calme et examinez toutes vos options. Passons en revue les bases des opérations à effectuer :

  • Quelques mois avant la fin de votre prêt, votre institution financière vous fera parvenir une offre de renouvellement. En réservant votre tarif le plus tôt possible, vous serez protégé contre de nouvelles augmentations du taux directeur.
  • Évaluez la possibilité de refinancer votre propriété par la même occasion, afin de bénéficier de la plus-value acquise au fil des ans.
  • Consultez un courtier hypothécaire qui vous donnera un aperçu de toutes les offres des institutions financières et vous permettra de trouver le meilleur taux.
  • Étudiez la possibilité de vendre votre maison pour vivre dans un logement ou un appartement plus petit. Vous pourrez ainsi bénéficier de la valeur ajoutée de votre bien.

Pas la première fois

L’inflation n’est pas un phénomène économique récent et ce n’est pas la première fois que la Banque du Canada hausse son taux directeur pour la freiner.

Les moins jeunes se souviendront que dans les années 1980, les institutions financières réagissaient fortement à ces hausses en reprenant des maisons dont les propriétaires n’étaient plus en mesure de faire face à leurs obligations.

Résultat : ils se sont retrouvés avec d’immenses parcs immobiliers à gérer, à entretenir. Mais maintenant, il n’appartient pas à une institution financière de gérer des immeubles.

Depuis, ils ont changé d’attitude, ils mettent de l’eau dans leur vin et sont beaucoup plus conciliants envers les propriétaires responsables qui proposent des solutions pour remplir leurs obligations.

Restez confiant, proposez des solutions, nous serons à votre écoute.

Des astuces

  • Revoyez la planification de vos projets à venir. Parfois les déplacements et certaines dépenses importantes peuvent être reportées sans être catastrophiques.
  • Pouvez-vous augmenter vos revenus en prenant un travail parallèle?
  • Demandez à un proche de vous venir en aide temporairement, jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



[ad_2]

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page