Skip to content
« Que penser de la biotech Innate Pharma ?  ‚‚


Cotée à la Bourse de Paris depuis 2006, l’action Innate Pharma (
IPH) alors cotée au Nasdaq, New York (
IPHA), en 2019, sous la forme d’un « titre miroir » ADS (American Depositary Share). Alex/Alex011973 – Fotolia

Vie des affaires, fonctionnement du marché, droit boursier, … La rédaction du Figaro Bourse et placements répond à vos questions et met à votre disposition son expertise.

Voici un titre volatil : le 17 septembre 2021, il a bondi de 48 %, à 7 €, sur des résultats cliniques favorables. Une bouffée d’enthousiasme est vite tombée ! Depuis, le prix a été divisé par trois malgré les partenaires prestigieux (AstraZeneca, Sanofi) que s’est trouvé ce biotech spécialiste de l’immunothérapie. Il a déjà généré des revenus importants, mais ils couvrent rarement ses dépenses. Après trois ans de pertes, l’entreprise a publié des résultats positifs au premier semestre 2022 et stabilisé sa trésorerie.

Des perspectives de bénéfices encore incertaines

Mais un seul des neuf candidats médicaments en développement est aujourd’hui en phase III, celle qui peut conduire à la commercialisation. Le marché semble également craindre les levées de fonds à un moment où le financement des entreprises se complique. Et en attendant, la concurrence se renforce.

Dans la zone, « il faut beaucoup de chance», avoue Sacha Pouget, associé de Kalliste Biotech Advisors. Ce côté aléatoire et quasi binaire – autorisation de mise sur le marché accordée, ou non – nous incite à jouer ce segment de marché passant par BB Biotech. Dirigée par des spécialistes chevronnés, cette holding suisse gère activement un portefeuille d’une trentaine de biotechs américaines, plus matures que celles cotées à Paris.

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.