Skip to content
quinze morts et des dizaines de blessés dans un bombardement russe à Kherson


L’administration militaire de la ville a déclaré que plusieurs « maisons privées et immeubles de grande hauteur » avaient été endommagés lors des frappes.

Quinze civils ont été tués vendredi 25 novembre dans un bombardement russe sur la ville de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, a annoncé un responsable de la ville, d’où les troupes de Moscou se sont récemment retirées.

« Aujourd’hui, 15 habitants ont été tués et 35 blessés, dont un enfant», à la suite des frappes russes, a déclaré Galyna Lugova, chef de l’administration militaire de la ville, sur les réseaux sociaux. Elle a précisé que plusieursmaisons privées et immeubles de grande hauteuravait été endommagé pendant les grèves.

Les patients de l’hôpital municipal évacués

Plus tôt dans la journée, des patients des hôpitaux de Kherson ont été évacués en raison des frappes russes »constantessur cette ville, avait annoncé le gouverneur. Jeudi soir, un bombardement russe sur Kherson a fait 11 morts et près de 50 blessés, selon la présidence ukrainienne.

VOIR ÉGALEMENT – Guerre en Ukraine : un nouveau-né est mort dans une maternité bombardée par les Russes

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.