Skip to content
Renaud-Bray exhorte le Québec à reculer

 |  Derniers titres de l’actualité

Derniers titres d’actualités Nouvelles des États-Unis

Comme d’autres grands détaillants, la direction de Renaud-Bray est consternée par la décision du Québec d’étendre l’obligation de vérifier le passeport de vaccination aux librairies de plus de 1 500 mètres carrés de superficie et exhorte le gouvernement à « exclure le secteur du livre de cette mesure ».

• Lire aussi : Vaccination obligatoire dans les commerces : « Un canon pour tuer une mouche »

• Lire aussi : Québec serre encore la vis : pas de vaccin, pas de grand magasin

Par communiqué, l’entreprise juge la mesure injuste et pénalisante pour elle-même et pour les Québécois. « Le gouvernement a mal évalué les impacts de cette politique. Elle privilégie les librairies de proximité, dont l’offre commerciale est limitée et limitée. », a déclaré vendredi le président du groupe Renaud-Bray, Blaise Renaud.

Plusieurs succursales Renaud-Bray couvrent une superficie de plus de 1 500 mètres carrés. Or, soutient l’entreprise, les statistiques de fréquentation de Renaud-Bray montrent que la distanciation sociale peut être facilement maintenue dans ses librairies.

« Nos entreprises sont responsables, elles respectent tous les protocoles sanitaires en place depuis le début de la pandémie. De manière générale, estime Renaud-Bray, il faut se demander si les mesures les plus récentes auront un réel impact sur le plan de santé. Et, si oui, si les avantages l’emporteront sur les inconvénients d’un accès restreint à la culture. Selon lui, le gouvernement n’en a offert aucune démonstration convaincante.

« Nous n’avons aucune information sur la durée de la mesure. Il est donc impossible d’évaluer l’ampleur des impacts négatifs sur le public et les acteurs de la chaîne du livre. Nous exhortons donc le gouvernement à suspendre cette mesure dans le secteur du livre », précise Blaise Renaud.

Plus de détails suivront.

-Avec la collaboration de Francis Halin.




Mises à jour de dernière minute Google Actualités

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.