Skip to content
Ronaldo dans la légende, le Brésil en force, les équipes africaines déçoivent… Les temps forts de ce jeudi


Cristiano Ronaldo en héros, le Ghana en défaite, Richarlison en maître. Reuters/Panoramique

Retrouvez les temps forts de cette cinquième journée de Coupe du monde 2022.

L’histoire du jour : Embolo marque contre le Cameroun

Né au Cameroun le 14 février 1997, Breel Embolo a grandi en Suisse. S’il a décidé de représenter la Nati, il reste difficile d’affronter son pays natal. L’attaquant monégasque a débuté avec la Suisse contre le Cameroun jeudi pour le premier match des deux équipes dans la compétition. Et comme symbole, c’est Embolo qui a inscrit l’unique but de la rencontre (48e, 1-0). « Si je marque, j’essaierai de ne pas fêter ça. Mais le football est un sport d’émotions. Si je fais la fête, ce ne sera pas contre mon pays d’origine. Mais parce que je veux gagner», a-t-il expliqué à l’AFP. Parole respectée et célébration tout en mesure pour Embolo.

Breel Embolo ne fait pas la fête contre son pays natal. FABRICE COFFRINI / AFP

La purge du jour : Uruguay-Corée du Sud

Ce match fut incontestablement l’un des pires depuis le début de la compétition. Une triste rencontre entre l’Uruguay et la Corée du Sud (0-0). Alors certes, il y a eu de l’intensité, ce qui n’est pas négligeable, mais c’est loin d’être suffisant. D’autres 0-0 dans la compétition, comme Danemark-Tunisie ou Maroc-Croatie, ont offert plus de suspense. Hormis le tir sur le poteau de Valverde (89e) pas de frisson en vue. Une statistique à l’image du match : il n’y a eu aucun tir cadré pendant le match.

Record du jour : Cristiano Ronaldo marque cinq fois

Un encore. Le Portugal s’est fait très peur, mais a remporté son premier match de Coupe du monde face au Ghana (3-2). Une victoire importante, notamment pour Cristiano Ronaldo. L’attaquant, qui traverse une période difficile après la rupture de son contrat avec Manchester United, avait besoin de retrouver confiance. C’est chose faite avec son ouvreur sur penalty (65e, 1-0). Mais surtout, avec cet objectif, Cristiano Ronaldo devient le premier joueur à s’inscrire dans cinq Coupes du monde différentes (entre 2006 et 2022).

Ronaldo devient le premier joueur à marquer en cinq Coupes du monde. CARL RECINE / REUTERS

Le bilan du jour : pas de victoire pour le continent africain

Le premier tour n’a pas réussi pour les équipes africaines. Trois défaites et deux nuls en cinq matchs. Seuls le Maroc et la Tunisie, auteurs d’un bon match respectivement contre la Croatie et contre le Danemark, ont obtenu un point. Le Sénégal s’est incliné face aux Pays-Bas lundi (0-2). Ce jeudi, c’était au tour du Cameroun et du Ghana de vivre un moment difficile. Les Lions Indomptables ont été battus par la Suisse (1-0) tandis que les Black Stars se sont inclinés face au Portugal de Cristiano Ronaldo (3-2), alors qu’ils étaient proches du nul. Réaction impérative à venir lors de la deuxième journée.

Confirmation du jour : le Brésil, grand favori, commence par une victoire

Ils étaient l’équipe la plus attendue de la compétition et ils ont joué en dernier. Le Brésil a affronté la Serbie jeudi à 20 heures. Et après une première période difficile, face à des Serbes très solides défensivement, les coéquipiers de Thiago Silva et Neymar ont réussi à trouver la faille, grâce à un doublé de Richarlison, dont un vélo magistral (62e, 73e) . Victoire finale 2-0 pour le Brésil.

Seul point noir de cette soirée, la sortie sur blessure de Neymar. L’attaquant du PSG a été remplacé à la 79e minute, touché à la cheville. Le numéro 10 du Brésil a été très touché, la tête sous le maillot sur le banc, avec un sac de glace au pied.

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.