Skip to content
Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR


Tom (Matthew Macfadyen), Shiv (Sarah Snook), Kerry (Zoe Winters), Logan (Brian Cox) et Roman (Kieran Culkin) discutent de politique.

Macall Polay/HBO


masquer la légende

basculer la légende

Macall Polay/HBO

Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR

Tom (Matthew Macfadyen), Shiv (Sarah Snook), Kerry (Zoe Winters), Logan (Brian Cox) et Roman (Kieran Culkin) discutent de politique.

Macall Polay/HBO

Qu’est-il arrivé

À la suite de l’annonce de la semaine dernière selon laquelle le président actuel ne se représentera pas, les Roy s’abattent sur le rassemblement politique secret où le candidat républicain à la présidence doit être effectivement oint (le processus principal, dans lequel les électeurs croient qu’ils sont ceux qui choisissent le candidat, à part). Siobhan est horrifiée lorsque Roman demande à Logan de soutenir Mencken, qu’elle considère comme un fasciste en herbe, mais est-ce suffisant pour que Siobhan se retourne contre la famille ? Naaaah. Elle veut juste se tenir assez loin pour se sentir mieux dans sa peau.

Classements de vitesse

Nos classements hebdomadaires

Cette saison, chaque semaine, nous classons les membres de la distribution principale de Succession en fonction de la vitesse à laquelle ils accélèrent vers la ruine morale. Ou, si vous voulez, avec quelle efficacité ils volent sur l’autoroute de l’enfer. Tout le monde n’apparaît pas chaque semaine, selon ce qu’ils ont à faire. Parfois, vous ne faites que ralentir.

95 MPH : Logan

Les priorités de Logan sont d’éviter les poursuites du DOJ et de s’en prendre à la technologie car c’est une menace pour son entreprise. Mais il semble également toujours essayer de punir Shiv pour l’avoir fait paraître inutile la semaine dernière. Et il veut toujours que sa bague soit embrassée (ce qui est vraiment à propos de son penchant pour les gens qui s’humilieront pour lui), c’est pourquoi il passe par tout le fait d’exiger que Boyer lui apporte un Coca, puis de prétendre qu’il plaisantait. Il connaît également de plus en plus Kerry, qui est désormais prête à s’insérer dans ses conversations.

L’une des choses que je trouve intéressantes à propos de cette semaine est de se demander si Logan était sérieux, un jour, au sujet de proposer qu’ils choisissent Connor. Je suppose que non, et j’en suis toujours sûr à 80%. Mais ce n’est pas comme si ce niveau de pouvoir ne plaisait pas à Logan, étant donné que cela résoudrait certainement tous ses problèmes de réglementation.

En fin de compte, Logan est prêt à mettre son poids derrière littéralement n’importe qui, aussi nocif soit-il, pour continuer à être riche et puissant. Cela ne devient pas beaucoup plus dangereux que cela.

90 MPH : Romain

Il est intéressant de noter qu’ils ont choisi Roman comme celui qui veut parier sur Jeryd Mencken (Justin Kirk). Entre cela et l’intrigue précédente impliquant l’homme sans logement qui a été maltraité lors de l’enterrement de vie de garçon de Kendall, cela a été une année de rappels que si vous détestez ce que représente la famille Roy, Roman en fait autant partie que n’importe qui, même s’il est le le drôle, le idiot, celui dont beaucoup de gens ont trouvé la relation avec Gerri vraiment attachante.

Même ainsi… Je ne suis pas sûr qu’ils aient vraiment préparé le terrain pour que Roman soit à Mencken, pour être honnête. Juste égoïstement, qu’est-ce que cela offre à Roman ? Une conversation dans la salle de bain, et Roman est ravi d’exagérer un gars qui refuse de condamner Hitler ? Est-ce que… Roman et Logan vont tous les deux choisir ce type pour contrarier Shiv ? Je comprends que le message est censé être que les Roys traitent tous cela comme un jeu, mais … je ne suis pas sûr d’avoir acheté cela.

80 MPH : Shiv

C’est une semaine difficile pour Shiv. Elle continue d’apprendre que personne dans la famille n’a de respect pour elle, même lorsque son expertise politique semble la plus pertinente. Ils se moquent et ridiculisent sa contribution lorsqu’elle repousse Mencken. Shiv fait pression pour Rick Salgado (Yul Vazquez), qui l’a approchée avec une sorte d’offre d’alliance, un peu comme l’alliance qu’elle a conclue avec le deuxième Sandy lors de l’assemblée des actionnaires. Elle au sommet de l’actualité, lui au sommet de la Maison Blanche, ne serait-ce pas quelque chose ? Mais cette fois, ça ne marche pas.

Elle a cependant de très bonnes répliques, dont ma préférée : « Rien n’est plus dangereux qu’un individu de second ordre qui voit sa chance. » Woooooof. Elle toujours espère que son père lui accordera du crédit pour ce qu’elle a réussi à l’assemblée des actionnaires, et il toujours habitude. Et Kerry rigole à sa raillerie de Shiv, ce qui est le genre de chose qui est un gros pari pour une personne dans la position de Kerry.

Elle ne fait pas non plus de points chauds cette semaine, étant donné la façon dont elle dit essentiellement à Tom de le sucer et d’aller en prison.

Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR

Lisa (Sanaa Lathan) et Kendall (Jeremy Strong) se retrouvent en désaccord, et vous pouvez dire au visage de Lisa qu’elle a presque fini.

Macall Polay/HBO


masquer la légende

basculer la légende

Macall Polay/HBO

Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR

Lisa (Sanaa Lathan) et Kendall (Jeremy Strong) se retrouvent en désaccord, et vous pouvez dire au visage de Lisa qu’elle a presque fini.

Macall Polay/HBO

80 MPH : Kendall

Kendall est tel une secousse dans cet épisode. Comme nous en avons discuté, il a passé cette saison à aligner des femmes pour lui conseiller celles qu’il ignore et maltraite. Certes, il n’est pas content que Lisa lui dise qu’il n’a pas tout à fait le dossier à toute épreuve contre Waystar qu’il pensait avoir sur la base des papiers qu’il a, mais ce n’est pas sa faute !

Quand il insiste insultant les régulateurs quand ils peuvent l’entendre, parce qu’il pense d’une manière ou d’une autre qu’il va les intimider, Lisa en a assez et lui explique à quel point son propre comportement le blesse. L’honnêteté est trop pour Kendall, qui peut payer suffisamment les gens pour qu’ils lui mentent et cherche désespérément des preuves qu’il est le dur à cuire qu’il veut être. Il licencie Lisa – bien qu’honnêtement, elle l’aurait peut-être licencié autrement. Lorsqu’il en parle à son équipe de relations publiques, disant que Lisa s’est avérée être une « personne toxique », Comfry se rend compte que cela empire rapidement.

Kendall organise une rencontre clandestine avec Tom, qu’il a identifié comme le maillon faible de la famille, en partie parce que c’est lui qui est sur le point d’aller en prison. Kendall invite Tom à changer de camp – sans, bien sûr, dire à Tom à quel point il a des problèmes. C’est absolument un effort pour manipuler Tom, mais ce n’est pas pire que ce que Logan fait à tout le monde, alors… ils sont même ? Malheureusement pour Kendall, rien à faire. Kendall prend des photos de Tom quittant la réunion et s’assure que Tom le voit le faire, mais Tom considère surtout qu’il s’agit d’un effort d’intimidation assez faible par rapport à ce dont Logan est capable.

60 MPH : Tom

La mise à jour Tom ? Toujours pas habitué à l’idée de la prison. Et pas prêt à faire équipe avec Kendall.

Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR

Willa (Justine Lupe, au centre) n’est pas enthousiaste à l’idée de se retrouver entre l’organisateur de la conférence (Stephen Root) et Connor (Alan Ruck).

Macall Polay/HBO


masquer la légende

basculer la légende

Macall Polay/HBO

Saison 3, Épisode 6, ‘Ce qu’il faut’ : NPR

Willa (Justine Lupe, au centre) n’est pas enthousiaste à l’idée de se retrouver entre l’organisateur de la conférence (Stephen Root) et Connor (Alan Ruck).

Macall Polay/HBO

50 mi/h : Connor

Connor pense qu’il est dans son élément ici – même si Willa (salut, Willa !) C’est amusant de voir Connor rencontrer Maxim Pierce (Mark Linn-Baker), qui était en quelque sorte le quasi-ennemi de Connor lors des réunions à Tern Haven la saison dernière. Les voir être des copains ici est une idée intéressante que deux gars riches et sales qui sont théoriquement opposés sur le plan politique sont toujours plus semblables que différents.

Connor est également un partenaire assez terrible pour Willa cette semaine, étant donné qu’il donne l’impression qu’il génère ses idées avec elle et ne la protège pas du leader de la conférence (Stephen Root) qui la connaît un peu trop.

Il veut finalement juste être président, et il a l’impression qu’il se rapproche plus que jamais de l’adhésion de son père. Mais alors : rien à faire.

40 MPH : Greg

Ah, Grégoire. Quand il ne supplie pas Kendall de ne pas se retourner contre lui, il demande désespérément de l’aide à Tom.

Les choses empirent pour Greg lorsqu’il commence à raconter l’histoire de la poursuite en justice de Greenpeace et se retrouve un héros local lors de la conférence. Vous pourriez vous attendre à ce que Greg soit capable de tirer un peu de sa moralité du feu avec ses déclarations à la famille qu’il n’est pas à 100% à l’aise avec la façon dont ils essaient de choisir le prochain président dans une chambre d’hôtel, mais tout ça signifie vraiment dans ce cas, c’est qu’il sait mieux qu’eux pourquoi ce qu’ils font est mauvais. Ce n’est pas comme s’il allait faire quoi que ce soit à ce sujet. Au lieu de cela, il se retrouve hissé sur les épaules de certains des fêtards de la conférence. Et cela semble être déconcertant.

En résumé

Je peux finir par être minoritaire à ce sujet, mais je ne me souciais pas tellement du scénario politique littéral ici. en fait j’aime Succession moins quand il est aussi explicite sur ses liens avec nos crises actuelles que cet épisode. Roman se moquant de Shiv et menaçant sarcastiquement de lui faire « puanter un homme blanc cis » n’est qu’un autre jour dans n’importe quelle section de commentaires sur Internet. Et je pense que le peu où ils pensent que Boyer est un végétarien secret est juste un peu… vous savez. Un peu des années 90, disons. Je pense que vous pouvez établir que les riches prennent des décisions cyniques sur la politique d’une manière un peu moins explicite que cela.

J’ai hâte de sortir de la politique, ce que j’ai l’impression de dire toutes les quelques heures.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.