Skip to content
SAQ : les employés d’entrepôt syndiqués suspendent leur grève


Les quelque 800 employés syndiqués qui travaillent dans les entrepôts de la SAQ ont annoncé, mardi soir, la suspension de leur grève et leur retour au travail jusqu’à lundi prochain.

• Lire aussi : Grève à la SAQ : moins de produits et de maux de tête pour les restaurateurs

• Lire aussi : Grève à la SAQ : un autre coup dur pour les restaurateurs et importateurs

• Lire aussi : Conflit à la SAQ : les distilleries québécoises touchées

Le Syndicat canadien de la fonction publique a expliqué qu’il veut donner une chance aux pourparlers à la table de négociation.

« Nous ne voulons pas prendre en otage les clients de la SAQ et comme nous voyons enfin des progrès à la table des négociations, nous acceptons de suspendre la grève quelques jours afin de donner une dernière chance aux discussions », a exprimé le conseiller syndical. Michel Gratton par communiqué.

En échange de cette trêve, la SAQ s’est engagée à fournir au syndicat l’emplacement de tous ses entrepôts, afin d’éviter que des travailleurs de remplacement soient appelés à remplacer les membres du syndicat.

La grève des magasiniers, qui a débuté lundi, commençait déjà à produire des effets au Québec, alors que l’approvisionnement en bouteilles des succursales de la SAQ, mais aussi des restaurants, bars, épiceries et dépanneurs, était interrompu. Déjà, des files d’attente pouvaient être observées devant les succursales mardi, alors que certaines étagères étaient nues.

La société d’État a également averti que des pénuries de produits pourraient survenir, une situation peu enviable à l’approche des fêtes de fin d’année.

Les employés d’entrepôt revendiquent de meilleurs salaires, eux qui se sentent moins bien payés que leurs collègues qui travaillent dans les succursales de la SAQ.

« Les salaires de nos membres ne sont plus compétitifs et ils doivent faire trop d’heures supplémentaires en raison de la pénurie de main-d’œuvre. Cette pénurie cause des problèmes de santé et de sécurité au travail », a déclaré Michel Gratton.

Les travailleurs seront de retour dans les entrepôts dès mercredi matin, mais repartiront à partir de lundi prochain si aucun progrès significatif n’est réalisé dans les négociations.

Les employés des entrepôts se sont également mis en grève lors d’une grève surprise d’une journée la semaine dernière, perturbant déjà la logistique de distribution des bouteilles.

A voir aussi

journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.