Skip to content
Savanier et Montpellier crucifient Strasbourg après un scénario fou

[ad_1]

Avec des buts de Nordin et Savanier, le MHSC a finalement disposé de Strasbourg (2-1) ce samedi, lors de la 8e journée du championnat de France. Et ce alors que les Alsaciens avaient égalisé à la 86e…

Montpellier – Strasbourg (2-1)
Montpellier : Nordin (17e), Savanier (90e+4)
Strasbourg : Diallo (86e)

Montpellier recevait Strasbourg à La Mosson en ce samedi après-midi ensoleillé, pour la 8e journée de Ligue 1. Une rencontre qui s’est soldée par une victoire des locaux (2-1).

La première période a été marquée par un rythme élevé et une nette intensité de part et d’autre. Après une entame agressive, Montpellier s’est montré plus réaliste, notamment sur les coups de pied arrêtés pris par Téji Savanier. Arnaud Nordin a réussi à ouvrir le score sur corner en reprenant le centre de son capitaine d’une tête puissante (17e). Bis répété un peu avant la pause. Sur un nouveau coup franc tiré par Savanier, le premier buteur déviait le ballon de la tête vers le second poteau où Nicolas Cozza s’élançait pour le pousser au fond. Mais cette deuxième réalisation a finalement été annulée par la VAR pour une position de hors-jeu (44e). Strasbourg a eu de belles occasions mais a eu du mal à concrétiser les bonnes phases de jeu à l’image de cet échec de Diallo (43e) et des tentatives d’Aholou (22e, 32e). De nombreuses fautes ont été commises dans ce premier acte avec pas moins de quatre cartons jaunes distribués par M. Jérémy Stinat.

En seconde période, les 22 joueurs se sont montrés beaucoup moins agressifs. Montpellier a toujours été réaliste en attaque, passant près de la pause à deux reprises. D’abord avec Nordin qui a manqué de peu le cadre sur un centre de Wahi (54e) puis avec Khazri qui s’attendait à reprendre le ballon sur le service bas de Wahi, mais Sels a bien anticipé (61e). Alors que Strasbourg croyait avoir fait le plus dur en égalisant dans le sillage de Diallo après un corner mal repoussé par le MHSC (86e), Téji Savanier est venu transformer en force un penalty provoqué par Valère Germain à la dernière seconde (90e+4).

Au classement, Montpellier grimpe provisoirement à la 6ème place grâce à ce succès. Mauvaise affaire pour Strasbourg qui reste 17e, première position dans la zone rouge, synonyme de relégation.

[ad_2]

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.