Skip to content
Serge Lama annonce la fin de sa carrière : « Il faut savoir s’arrêter »


Avant la sortie deAimer le 7 octobre, Serge Lama dévoile un premier titre du même nom ce vendredi 16 septembre. FRANCOIS GUILLOT / AFP

A presque 80 ans, l’interprète de je suis malade tirer un 24e et dernier album baptisé Aimer. Fatigué, il ne défendra pas cet ultime projet sur scène.

« Alors ça y est, j’ai décidé que c’était fini. C’est mon dernier album. ». A 79 ans, Serge Lama a annoncé vendredi 16 septembre, dans une interview à RTL, raccrocher les gants. Le prochain album de l’interprète de Je suis malade, baptisé Aimersera donc le 24e et dernier projet de sa discographie. « Il y a un moment où les choses s’arrêtent. Il faut savoir qu’on vieillit, que mon corps me fait beaucoup souffrir, que j’ai beaucoup de problèmes inhérents au temps qui passe et donc il y a un moment où il faut savoir s’arrêter avant d’être arrêté »explique-t-il au micro de RTL non sans une certaine émotion dans la voix.

Avant la sortie deAimer le 7 octobre, Serge Lama a dévoilé ce vendredi un premier morceau du même nom. Il y a quelques jours, l’artiste, monument de la chanson française, dévoilait la pochette de l’album, quasiment identique à celle de son succès de 1973, l’album je suis malade, à une exception près : le jeune Serge s’est laissé aller à son moi actuel. Un album qui ne tournera pas explique celui qui a donné jusqu’à 307 concerts par an à un moment de sa carrière, de peur de décevoir ses fans : « Il y a quelque chose qui fait mal, mais en même temps, c’est le respect du public. C’est-à-dire que je ne veux pas me montrer sur scène dans des conditions qui ne seraient pas optimales». Serge Lama s’estime chanceux d’avoir pu chanter cet album, à presque 80 ans : « J’étais quand même un homme de voix, donc c’est compliqué d’être à la hauteur de ce qu’on a été»

En octobre 2021, le chanteur s’était déjà confié sur son état de santé dans les colonnes du Parisien . S’il avait expliqué qu’il ne souhaitait pas reprogrammer une tournée d’adieu après celle annulée deux fois en raison de la crise du Covid-19, il n’a pas exclu une soirée exceptionnelle à l’Olympia.

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.