Skip to content
Seul 1 membre de l’ONU sur 3 soutient une nouvelle résolution anti-Russie — RT Russie et ex-Union soviétique


La dernière proposition de l’Ukraine visant à condamner la Russie n’a attiré le soutien que de 58 des 193 États membres de l’ONU, bien loin du nombre qui a symboliquement soutenu Kiev lors de l’Assemblée générale en mars.

L’envoyé de Kiev auprès de l’ONU, Sergey Kislitsa, a annoncé le projet de résolution mercredi, à la suite de la réunion du Conseil de sécurité convoquée le jour de l’indépendance de l’Ukraine. La session comprenait une allocution vidéo du président Vladimir Zelensky, pour laquelle le conseil a dû outrepasser le protocole exigeant des comparutions en personne, et une série de déclarations de gouvernements occidentaux dénonçant la Russie.

L’envoyé de Moscou, Vassily Nebenzia, a fourni le contrepoint en introduisant des preuves d’atrocités ukrainiennes dans le dossier et en nommant même les bailleurs de fonds occidentaux de Kiev comme complices dans des cas spécifiques.


La résolution de Kislitsa a également été en deçà du soutien que Kiev avait en mars, juste après le début de l’opération militaire russe. Lors de la session de l’Assemblée générale du 2 mars, 141 pays membres – soit 73% de l’ONU – ont voté pour une résolution non contraignante condamnant Moscou.

Cette semaine, cependant, ce soutien s’élevait à 30 %, sans aucun pays d’Afrique, du golfe Persique ou du BRICS à bord – et seulement deux gouvernements d’Amérique latine, la Colombie et le Guatemala, aux côtés de l’Ukraine.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.