Skip to content
« Tout ne doit pas être en conflit tout le temps »


« J’ai toujours travaillé avec des gens de bonne volonté qui avaient envie de faire avancer les choses », raconte Marlène Schiappa. François BOUCHON/Le Figaro

MAINTENANCE – Le secrétaire d’État est invité à un débat sur la République par les Insoumis.

Secrétaire d’Etat à l’Economie sociale et solidaire et à la Vie associative, Marlène Schiappa est attendue vendredi lors du retour de La France insoumise. Elle débattra de la République avec le député Alexis Corbière.

LE FIGARO. – Tu vas à l’école d’été des Insoumis pour discuter de la République. Quel but?

Marlène Schiappa. – Je voudrais tout d’abord saluer leur approche ouverte. Je sais pour l’instant ce qui nous divise et je vais y présenter la vision de la République que nous portons avec Emmanuel Macron. Je préfère le débat aux caricatures basées sur la mauvaise foi. Je ne veux pas qu’Emmanuel Macron soit caricaturé en président des ultra-riches et des privilégiés car ce n’est pas le cas. J’y vais pour vous rappeler certains éléments du bilan. Comme le fait que nous ayons supprimé les impôts les plus injustes comme la taxe d’habitation et bientôt la redevance TV. Sans oublier les mesures de pouvoir d’achat comme les repas à 1 euro pour les étudiants…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.