Skip to content
Toyota va construire une usine de batteries aux États-Unis en Caroline du Nord


Le géant japonais de l’automobile Toyota a annoncé lundi que l’usine de batteries qu’il prévoyait déjà de construire aux États-Unis pour 1,29 milliard de dollars serait située près de la ville de Greensboro en Caroline du Nord.

Toyota explique dans un communiqué avoir choisi le site pour son accès aux énergies renouvelables, qui alimentera l’usine à 100 %, ainsi que pour le soutien des collectivités locales et des partenaires. Baptisée « Toyota Battery Manufacturing – North Carolina » (TBMNC), l’usine sera également située à proximité des aéroports internationaux, des ports, des autoroutes et des voies ferrées.

La fabrication devrait y commencer en 2025 avec quatre lignes de production capables chacune de fournir suffisamment de batteries lithium-ion pour 200 000 véhicules par an, électriques ou hybrides. Le groupe ambitionne d’ajouter plus tard deux lignes de production supplémentaires et d’être en mesure de fournir des batteries à 1,2 million de véhicules par an au total. Cette opération, qui devrait créer 1750 emplois, s’inscrit dans un plan plus large dévoilé par Toyota début septembre.

Leader mondial

Pionnier des hybrides avec son modèle Prius, et toujours leader mondial sur ce segment avec deux millions d’hybrides vendus en 2020, le constructeur japonais a longtemps freiné les voitures 100 % électriques. Mais le groupe a annoncé cette année son intention de lancer quinze modèles 100% électriques d’ici 2025 et prévoit d’investir l’équivalent de plus de 11 milliards d’euros dans le développement de batteries de nouvelle génération d’ici 2030.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.