Skip to content
Typhon Nanmadol : des millions de personnes doivent évacuer à l’approche de la tempête au Japon




CNN

Environ deux millions de personnes dans le sud-ouest du Japon ont reçu l’ordre d’évacuer avant qu’un puissant typhon ne frappe la région dimanche, selon la chaîne publique NHK-World Japan.

Le typhon devrait frapper le sud de Kyushu, l’une des îles du sud-ouest du Japon, plus précisément dans la préfecture de Kagoshima, selon NHK.

« Les responsables de la météo ont émis un avertissement d’urgence pour les vents violents, les hautes vagues et une onde de tempête pour la préfecture de Kagoshima », a rapporté NHK.

Les résidents de 965 000 ménages ont reçu l’ordre d’évacuer les villes balnéaires de Miyazaki, Kagoshima et Amakusa.

Une alerte de niveau cinq, la plus élevée sur l’échelle japonaise d’alerte aux catastrophes, a été émise à plus de 14 000 personnes dans la ville de Nishinomote sur l’île de Kyushu, a rapporté NHK.

« Il est possible qu’il s’agisse d’un record de fortes pluies et qu’un avertissement d’urgence de fortes pluies soit annoncé », a déclaré l’Agence météorologique japonaise (JMA).

« Le plus haut niveau de vigilance est requis pour la montée des niveaux d’eau et l’inondation des rivières, les glissements de terrain et l’inondation des basses terres. »

Ryuta Kurora, un responsable de la JMA, a averti samedi que des vents violents pourraient provoquer l’effondrement des maisons. Kurora a exhorté les habitants à évacuer avant que la tempête ne frappe pour échapper au risque de glissements de terrain et d’inondations.

Japan Airlines et All Nippon Airways ont déjà annulé au moins 335 vols qui devaient partir ou arriver dimanche dans des aéroports du Japon, selon la NHK.

« L’œil du typhon Nanmadol est clairement visible sur les images satellites. Le typhon s’est développé rapidement depuis vendredi soir », a rapporté la NHK.

Cnn all En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.