Skip to content
Un come-back qui n’est pas signé Crosby


La récente visite des Penguins de Pittsburgh au Centre Bell jeudi dernier leur a donné de la force, puisqu’ils ont remporté trois matchs consécutifs, mais contrairement aux années passées, ce ne sont pas leurs ténors offensifs qui les ont aidés. .

• Lire aussi : Edmundson et Allen sur la glace à l’entraînement

Alors qu’Evgeni Malkin reste sur la touche en raison d’une blessure au genou, le capitaine Sidney Crosby a été limité à un but lors de la séquence de succès de son équipe. Tenu en échec lors des deux dernières rencontres, le célèbre attaquant compte également deux modestes points en six sorties depuis le début de la campagne.

C’est plutôt Tristan Jarry qui s’est récemment distingué, permettant à son équipe de remonter provisoirement à la cinquième place de la section Métropolitaine et de revenir au plus haut de la course pour les playoffs. Le gardien a ainsi blanchi coup sur coup les Canadiens de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, avant de voir sa séquence parfaite prendre fin lundi contre les Jets de Winnipeg. Cela ne l’a pas empêché de savourer une victoire de 3-1, avec un taux d’arrêts de .930 et une moyenne de buts alloués de 2,09 cette saison.

« Il joue avec beaucoup de confiance et c’est énorme pour nous. Nous savions qu’il allait s’entraîner dur pendant l’été pour qu’il puisse revenir et faire passer un message au cours de l’année. Et pendant ce voyage, je pense qu’il a été important pour nous », a déclaré l’attaquant Jason Zucker à NHL.com.

De plus, ses performances ont incité l’instructeur en chef Mike Sullivan à lui donner plus de temps de jeu; Le remplaçant Casey DeSmith est satisfait de trois matchs jusqu’à présent.

« Lorsque nous planifions la quantité de travail pour les gardiens de but, nous en prenons toujours note : la performance compte. Nous essayons de garder un œil sur le tableau général et en même temps, nous prenons les meilleures décisions que nous pouvons pour l’équipe à court terme afin de les aider à gagner », a expliqué le pilote au site triblive.com avant le Duel du lundi.

Un mur de briques

Jarry a donc été intraitable pendant 161 min 31 s avant d’être déjoué par Dominic Toninato au milieu du premier engagement. Il a passé quelques minutes à améliorer sa marque personnelle qui est aussi le summum de la concession : en 2019-2020, il avait tenu 177:15.

Maintenant, Jarry pourrait très bien prolonger la série de triomphes des Penguins, qui accueilleront les Canucks de Vancouver en difficulté mercredi. Pittsburgh rendra ensuite visite aux Islanders de New York vendredi avant d’accueillir le Tricolore le lendemain.

VOIR ÉGALEMENT

journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.