Skip to content
un « convertible » qui pourrait réduire la participation de la holding dans Pernod Ricard


La cotation de l’indice boursier belge Bel 20. L’action Groupe Bruxelles Lambert (GBL) en fait partie depuis sa création en 1991. Euronext

La holding Frère et Desmarais a placé une obligation qui, en cas de conversion, pourrait réduire le poids de sa première participation. En attendant, la décote présentée par l’action GBL reste élevée.

Pour GBL, Pernod Ricard est un investissement aussi historique que réussi : sa prise de participation dans le groupe français de spiritueux a commencé en 2006, alors que l’action de ce dernier s’échangeait (compte tenu des opérations ultérieures sur le capital, dont une division du nominal) entre 60 € et 70 €. Aujourd’hui, l’action Pernod Ricard se négocie autour de 200 €.

GBL détenait jusqu’à près de 10 % de Pernod Ricard fin 2011, avant de réduire en 2012. Depuis, la holding belge détient environ 7,5 % du capital : 7,71 % très exactement, au 30 septembre 2022. Sur ce date, cette « ligne » était valorisée à 3,76 milliards d’euros, ce qui en fait la première participation cotée dans un portefeuille correspondant alors à un actif net réévalué (ANR) de 17,20 milliards d’euros (112,39 € par action GBL).

La mécanique des obligations convertibles

Contrôlée par la famille belge Frère et ses associés canadiens, les Desmarais, GBL va-t-elle encore une fois égayer la table ronde de Pernod Ricard ? Peut-être. Ce qui est certain, c’est que…

Cet article est réservé aux abonnés bourse et investissements. Il vous reste 64% à découvrir.

Le meilleur des conseils boursiers : seulement 0,99 €

annulable à tout moment

Déjà abonné au Figaro Bourse et placements ? Connexion

lefigaro -Économie et commerce

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.