Skip to content
Un débat camomille |  Le Journal de Montréal


Le débat final de cette campagne a donc eu lieu, donnant une seconde et dernière chance aux leaders des cinq partis politiques pour convaincre les électeurs. Beaucoup moins cacophonique, ce débat était somme toute courtois, une succession de discours, frôlant l’ennui à quelques reprises.

Les attentes étaient élevées pour le premier ministre Legault, qui avait vécu une Face à face difficile la semaine dernière. Il a dû encaisser, une fois de plus, plusieurs attaques de ses adversaires. Gabriel Nadeau-Dubois a recyclé l’expression « tirer le bateau » pour lui dire que c’est exactement ce qu’il a fait en matière d’environnement.

Match GND c. Legault

Les plus grosses disputes ont eu lieu lorsque Gabriel Nadeau-Dubois et François Legault se sont affrontés. Alors que GND accusait le premier ministre de sortir les «décorations d’Halloween» pour effrayer les Québécois plutôt que de les inspirer, le premier ministre a rétorqué que le co-chef de Québec solidaire vivait au «pays des merveilles». Ils s’en sont notamment pris à l’environnement, à l’économie, à la santé et au troisième maillon.

Une attaque de Legault contre Duhaime dans le segment sur la santé mentale était un peu maladroite : alors que le premier ministre a eu l’occasion d’expliquer ce que propose son gouvernement, il en a profité pour accuser Éric Duhaime d’avoir été un « agitateur » dans les deux pandémies ans, en demandant « combien de personnes âgées étiez-vous prêt à sacrifier ? »

Soirée difficile pour le Premier ministre

Le Premier ministre a beau avoir tenté toute la soirée de gérer ses réactions, notamment non verbales, on voit que l’attaque contre Mmoi Anglade sur le déclin de la place de la femme dans la société à cause du manque d’espace l’a fait revenir à son naturel. PSPP et GND sont même intervenus pour lui demander d’arrêter d’interrompre le leader libéral.

Visiblement agacé à mesure que la soirée avançait, le Premier ministre semblait irrité et irritable. Les autres leaders ont tous amélioré leurs performances par rapport aux Face à face.

  • François Legault : 5/10
  • Dominique Anglade : 7,5/10
  • Paul St-Pierre-Plamondon : 8 /10
  • Éric Duhaime : 7/10
  • Gabriel Nadeau-Dubois : 8,5/10



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.