Skip to content
un député LREM offre un tour de Paris à vélo à Anne Hidalgo


Pour Anne Hidalgo, il y aurait une véritable « histoire d’amour entre Paris et le cyclisme ». Le Figaro

La députée Renaissance Prisca Thévenot a proposé ce dimanche « une balade à vélo de bout en bout dans Paris » au conseil municipal, dénonçant ainsi la politique d’aménagements cyclables dans la capitale.

« C’est fou n’est-ce pas !C’est ainsi qu’Anne Hidalgo a relayé ce samedi un article des Echos, affirmant que l’usage quotidien du vélo pour des trajets courts pourrait réduire drastiquement les émissions de dioxyde de carbone. La députée Renaissance des Hauts-de-Seine, Prisca Thevenot a réagi dans un tweetinvitant Anne Hidalgo à faire avec elle »une balade à vélo de bout en bout dans Paris« , pour que l’édile comprenne que »se déplacer à vélo c’est bon pour la planète mais dans le Paris tu gères c’est surtout dangereux pour nos vies« .

Souvent critiquée pour des problèmes de circulation dans la capitale, la maire de Paris la défend régulièrement »politique exemplaire et ambitieuse de promotion du vélo« . Cependant, l’usage de ce mode de transport à Paris se fait au prix d’aménagements parfois incompris ou décriés. Dans les réponses au message d’Anne Hidalgo, les internautes déplorent – captures d’écran des vélos endommagés à l’appui – le fonctionnement erratique des Vélibs. .

La réaction de Prisca Thévenot n’a pas manqué de faire réagir la majorité municipale. David Belliard, adjoint au maire de Paris pour la transformation de l’espace public et de la mobilité, a pris au pied de la lettre la proposition du député d’un tour de Paris à vélo et a même témoigné de son « dépêche toi» pour en organiser un avec elle. « Je vous montrerai les endroits où la préfecture de police (qui tient ses ordres du gouvernement que vous soutenez) nous refuse les autorisations de créer des pistes cyclables et/ou de réduire la circulation, mettant ainsi en danger les cyclistes», écrit-il sur Twitter. Alors que la question environnementale s’invite dans le retour de l’exécutif, on pouvait s’attendre à la majorité au tournant sur le sujet de la mobilité.

VOIR ÉGALEMENT – Le vélo, nouvelle star des centres-villes



lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.